Avez-vous remarqué une baisse de trafic sur votre site web ? Ou n’êtes-vous pas satisfait de votre positionnement sur les moteurs de recherche ? Il est peut-être temps de réaliser un audit SEO. Mais de quoi s’agit-il exactement ? En quoi est-il important pour votre site web ? Et quels objectifs doit-il viser ? Découvrez-le dans ce guide !

Un audit SEO, qu’est-ce que c’est ?

Qu'est ce que un audit seo

On peut le comparer à une évaluation détaillée de votre site vitrine ou E-commerce ; de son contenu, de son architecture, de sa convivialité, de son autorité, ainsi que de nombreux autres aspects qui affectent son classement dans les moteurs de recherche.

Cela implique une analyse approfondie des mots-clés, de la structure du site, des balises méta, de la vitesse de chargement, de l’expérience utilisateur, des backlinks et bien plus encore…

Que vous gériez vous-même le site de votre entreprise ou que vous fassiez appel à un professionnel du référencement, un audit SEO, c’est comme un bilan de votre coeur : un élément clé pour rester en bonne santé, mais ici, en ligne !

A quoi ça sert de faire un audit seo ?

A quoi sert un audit seo

On en a déjà un peu parlé, mais faisons une autre analogie : imaginez que votre site internet soit une voiture…

Un audit SEO, c’est un peu comme réaliser une inspection complète par le garagiste ( un professionnel en référencement naturel).

L’audit permet de découvrir les éventuels problèmes « mécaniques », d’identifier des erreurs, des zones à améliorer. Il livre des idées sur les réparations nécessaires à implémenter pour s’assurer que votre voiture (ou dans ce cas, votre site web !) fonctionne de manière optimale…

Grâce à une analyse SEO approfondie, vous pouvez découvrir des problèmes techniques tels que des erreurs d’indexation, des liens cassés ou une mauvaise structure de site qui peuvent nuire à votre référencement sur Google ou autre moteur de recherche.

Grâce à certains outils, vous pouvez également identifier des lacunes dans votre stratégie de mots-clés, des opportunités de création de contenu ciblé et des façons d’améliorer l’expérience globale de vos utilisateurs.

A quel moment faut-il réaliser un audit SEO ?

Quand réaliser un audit seo

Lors du développement d’un projet de site web, il est important de réaliser un audit initial. Pourquoi ?

Parce que le projet doit être pensé dès le départ pour être performant sur les moteurs de recherche (ce que négligent beaucoup de concepteurs en webdesign !)

Ensuite, quelques mois après la mise en place et après le travail d’optimisation, il est utile de relancer un audit que l’on comparera avec le précédent pour vérifier l’évolution du positionnement.

Vous constatez une chute de trafic organique ? Vous perdez des positions ?

Ce peut être dû à un nouvel algorithme qui vous pénalise, à l’arrivée d’un nouveau concurrent sur le marché, ou à des problèmes techniques et l’audit vous aidera à y voir plus clair…

Enfin, vous pouvez également l’envisager lors de la refonte de votre site. En cas de dysfonctionnement, un audit vous permettra de faire le point sur la situation, d’en déterminer la cause et d’envisager des solutions pour y remédier.

La boite à outils de l’audit SEO

Outils pour audit SEO

Pour réaliser un audit SEO complet, des outils sont nécessaires, comme pour le check-up de votre véhicule par le garagiste…  

En fonction des objectifs, vous pouvez utiliser un ou plusieurs des logiciels ci-dessous. Cette liste n’est pas exhaustive et gardez à l’esprit que quand c’est gratuit… c’est souvent vous le produit ! 

Outils d’audit SEO pour l’analyse de la vitesse de chargement

√ GTMetrix

GTMetrix est un outil en ligne utilisé pour analyser et évaluer la vitesse de chargement d’un site et donne certaines recommandations

√ Pingdom Tools

Un peu semblable, Pingdom Tools teste le temps de chargement d’une page donnée. Il identifie les éléments trop rapides ou volumineux. 

√ Google Pagespeed Insight

Google Pagespeed Insight mesure la vitesse de chargement de votre page et fournit des suggestions d’optimisation basées sur des données pour la rendre plus rapide.

Sachez que la firme de Mountain View met à disposition de nombreux utilitaires pour le référencement. Vous pourrez retrouver une liste d’autres outils seo gratuits de Google via ce lien

Outils d’audit SEO On page :

√ Alyze :

Alyze est une suite SEO avec offre gratuite (et limitée) avec analyse de Serps, analyse des données structurées et des images, Crawler, générateur de mots-clés, etc…

√ Outiref :

Outiref est un site qui permet d’analyser des pages web et donne certains conseils pour améliorer le référencement SEO : tels que les balises, le contenu textuel, la popularité (Trust et Citation Flows), liens et autres infos techniques.

√ Crawl-tools :

Craw tools est un logiciel en libre accès qui offre quelques possibilités pour jeter un œil à la structure et au maillage d’une page HTML, lancer une (petite) analyse technique avec des informations telles l’hébergeur d’une page web, ou analyser un corpus. Cependant son interface est peu conviviale et ses résultats insuffisants pour mener à bien un véritable travail.

Outils d’audit SEO Off page :

Backlink Overview

Développé par le célèbre Neil Patel, Backlinks vous indique le nombre de liens pointant vers un domaine ou une URL. Utile pour connaître votre popularité ou celle de vos compétiteurs sur le net.

L’extension Chrome MozBar

Disponible sur Google Chrome, l’extension MozBar donne ses métriques de DA (Domaine Authority) et PA : (Page Authority) pour se faire une idée de la valeur d’une page web. Et donc, éventuellement, du poids d’un lien-retour, si vous envisagez de le demander sur cette page.

Outils d’audits seo professionnels :

√ Ahrefs/Semrush :

Ces mastodontes du secteur sont utiles pour obtenir une vue d’ensemble de la concurrence, rechercher des mots clés, analyser les liens entrants et sortants et examiner la structure du site.

A savoir : leurs parties “Freemium” sont vraiment trop limitées pour pouvoir travailler correctement. A bon entendeur !

√ Moz Pro :

La version pro de Moz est idéal pour l’analyse des mots-clés, de la structure du site et des liens beaucoup plus détaillée

√  Screaming Frog :

Payant mais avec une option Freemium, Screaming Frog est un outil de crawling qui examine la structure, les balises META et les liens.

Recommandé surtout pour la partie technique de l’audit et… peu sexy pour les débutants !

En utilisant des outils SEO de qualité, il est possible de réaliser un audit complet d’un site internet et d’identifier les zones à améliorer.

Mais ne vous y trompez pas ; une expertise humaine est absolument nécessaire, au vu de la complexité du domaine. On ne s’improvise pas garagiste… au risque de ne pas passer le contrôle technique !

SEO On page VS SEO Off page

Avant de commencer avec les différentes sections d’un audit, il est nécessaire de faire un point de distinction sur le seo on page et le seo off page. Un peu de théorie, comme mise en bouche !

Z

SEO On PAGE

Le SEO On-page se concentre sur les éléments que vous pouvez contrôler directement sur votre site web pour améliorer son classement dans les moteurs de recherche. Il s’agit d’optimiser chaque page de votre site en termes de structure, de contenu, de balises méta, d’utilisation de mots-clés pertinents et bien plus encore. En d’autres termes, c’est l’optimisation de votre site « de l’intérieur ».

Z

SEO Off PAGE

Le SEO Off-page fait référence aux actions que vous pouvez prendre en dehors de votre site web pour améliorer votre visibilité et votre autorité en ligne. Cela comprend principalement le netlinking (création de liens) vers votre site à partir d’autres sites web pertinents et de qualité. L’idée ici est que plus votre site est mentionné et lié par d’autres sites crédibles, plus les moteurs de recherche considèrent votre site comme une source fiable et pertinente. Une sorte de bouche-à-oreille.

La checklist de l’audit SEO

Checklist audit seo

On y vient, on y vient. Le café est chaud, les sandwiches sont prêts, il est temps de voir ce qu’il y a à vérifier lors de l’audit. Allons-y !

1. Le Crawl :

Crawl en audit seo

L’audit SEO commence la plupart du temps par le processus de crawl (scanning), qui consiste à explorer les pages d’un site afin de collecter des données pour analyse.

Pourquoi le crawl est-il important pour l’audit SEO ? Parce qu’il faut comprendre la structure de votre site et identifier les éventuels problèmes techniques.

On vérifiera :

– L’indexation des pages : pour vérifier si toutes vos pages sont indexées par les moteurs de recherche (du moins, celles que vous voulez voir indexées !). Si certaines pages ne le sont pas, elles n’apparaîtront pas dans les résultats de recherche. Ce peut être volontaire de votre part… ou pas !

– Les liens cassés : vous aide à repérer les liens internes et externes cassés. Les liens cassés peuvent nuire à l’expérience utilisateur et réduire la confiance accordée par les moteurs de recherche à votre site.

– Les problèmes d’accessibilité : tels que les pages bloquées par le fichier robots.txt ou les erreurs de statut HTTP.

Ces problèmes peuvent empêcher les moteurs de recherche de crawler et d’indexer correctement votre site.

Comment effectuer un crawl pour l’audit SEO ?

Il existe plusieurs outils pour effectuer un crawl de votre site web : le plus célèbre est sans doute Screaming Frog – comme cité ci-avant, mais on peut aussi mentionner Xenu’s Link Sleuth ou Lumar.io.

Lors de l’utilisation de ces outils, l’on ajuste les paramètres de crawl selon les besoins : crawler tout le site, seulement certaines sections, ou encore en limiter la vitesse pour éviter de surcharger le serveur.

2. Analyse de la structure du site web

Analyse de la structure du site lors d'un audit seo

Pour améliorer l’optimisation de votre site web, il est important d’en analyser la structure. Les éléments à prendre en compte : 

2.1. Examen de l’arborescence

L’arborescence doit être claire et logique. Elle doit faciliter la navigation de vos utilisateurs et permettre aux robots d’exploration des moteurs de recherche de comprendre l’organisation de votre site. 

Chaque page doit – idéalement – être accessible en moins de 3 clics à partir de la page d’accueil, ce qui réduit la profondeur et facilite le Crawl des robots.

2.2. Analyse de la facilité de navigation

La facilité de navigation est essentielle pour une expérience utilisateur optimale. 

Vos menus doivent être clairs, et l’information être organisée de manière cohérente avec des liens facilement cliquables. Le site doit être aussi facile à naviguer pour les internautes que pour les robots d’exploration.

2.3. Vérification de la compatibilité mobile

Environ la moitié du trafic web mondial provient de périphériques mobiles. 

Il est donc important que votre site web soit compatible avec les appareils mobiles. Un site web mobile-friendly offrira une expérience utilisateur de qualité et sera un facteur positif pour votre référencement naturel.

De nombreux outils de vérification d’affichage mobile existent sur le web, via une simple recherche dans la barre de Google par exemple.

2.4. Évaluation de la structure de l’URL

Les URL doivent être claires et facilement compréhensibles pour les utilisateurs. Assurez-vous que vos URL soient structurées de manière à refléter l’arborescence de votre site et vérifiez également les redirections d’URL (301), qui, trop nombreuses, peuvent être un facteur pénalisant.

De nombreux outils de vérification de redirection gratuits ou payants existent… Votre  site est construit avec le CMS WordPress ? Il est recommandé d’installer un bon plugin SEO pour WP qui vous fournira ces informations.

Sitemap audit seo

Votre fichier sitemap généralement situé dans le répertoire racine de votre domaine) répertorie la liste des URLs indexables de votre site.

Vous pouvez vérifier qu’un fichier sitemap.xml existe bel et bien à la racine de votre site, en y accédant en tapant une URL du type : https://example.com/sitemap.xml

Les sitemaps peuvent être créés manuellement à l’aide d’un outil dédié, d’un plugin WordPress ou du processus de création de sitemaps de votre CMS. 

De cette manière, vous vous assurez que toutes les pages importantes de votre site sont comprises et que les informations y figurant sont correctes.

4. Contrôle du fichier Robots.txt

Robot txt audit seo

C’est ici que se définissent les règles que les moteurs doivent suivre lors de leur passage sur votre site : Robots.txt indique aux moteurs de recherche quels éléments ils sont autorisés à explorer et à indexer.

En vérifiant ce fichier, vous pouvez vous assurer que les sections sensibles de votre site, telles que des dossiers privés ou des pages de test, sont exclues et à l’inverse, que les pages stratégiques soient bien incluses.

L’outil le plus courant pour tester son fichier robots.txt est celui de Google, via sa Google Search Console.

Vous trouverez l’option en vous rendant d’abord dans « Paramètres » du menu de gauche, puis dans la fenêtre principale sous « Paramètres généraux », vous trouverez le tableau « Exploration », et « robots.txt ».

5. Audit des données structurées

Audit seo données structurées

Les données structurées comme une sorte de mode d’emploi pour les moteurs de recherche : ces lignes de code leur fournissent des informations organisées et spécifiques à propos de votre site (une sorte de carte détaillée pour naviguer à travers votre contenu).

Les données structurées consistent en un format standardisé qui vise à présenter des détails spécifiques d’une page et à en organiser le contenu.

Par exemple, sur une page de recette, elles pourraient inclure des informations telles que les ingrédients, la durée et la température de cuisson, les valeurs caloriques, etc, ce qui ressemblerait (en résumé) à ceci :

{

« @context »: « https://schema.org/ »,

« @type »: « Recipe »,

« name »: « Spooky Spider Web Cake »,

« author »: {

« @type »: « Person »,

« name »: « Mary Stone »

}

etc…

L’intégration de données structurées vise à améliorer l’attrait des résultats de recherche et conduit à la création de résultats enrichis, qui rendent l’expérience de recherche plus engageante, mais surtout, un nombre accru de Clics sur vos pages.

Et c’est bien le but visé !

On pourra se servir de l’outil de test des données structurées proposé par Google et exécuter le test. Il vérifiera les données structurées et communiquera également les erreurs qu’il a découvertes.

6. Analyse des balises META

Balises Meta et audit SEO

Les balises META sont des éléments HTML qui fournissent des informations aux moteurs de recherche sur le contenu d’une page web. Elles se trouvent dans l’en-tête de la page et ne sont pas visibles par les visiteurs du site

Ces balises ont une certaine importance pour le référencement d’un site web, car elles permettent aux moteurs de recherche de savoir de quoi parle une page.

Les balises META doivent contenir des mots-clés pertinents pour aider les moteurs de recherche à comprendre de quoi traite la page.

Comment optimiser les balises META ?

– Title tag : la balise titre est la balise META la plus importante. Elle doit contenir le titre de la page et les mots-clés les plus importants.

– Description tag : la balise de méta-description doit contenir une description claire et concise du contenu de la page. Elle n’a pas de rôle direct pour le classement de votre page, mais bien rédigée, elle incite au clic.

Attention : n’utilisez pas le même titre et la même description pour toutes les pages de votre site web ! Chaque page doit avoir un titre et une description uniques qui reflètent son contenu spécifique.

De plus, évitez de remplir les balises META avec des mots-clés non pertinents ou en utilisant des pratiques de référencement « black hat », telles que le bourrage de mots-clés. Les moteurs de recherche peuvent pénaliser les sites qui utilisent des techniques un peu… pirates.

7. Analyse des mots-clés

Mots-clés et audit seo

Si votre site internet était une boutique en ligne, les mots-clés seraient comme les panneaux indicateurs qui dirigent les visiteurs vers votre établissement.

On comprend que les mots-clés sont des termes capitaux pour les moteurs de recherche : ils permettent de comprendre le contenu sémantique de votre site web et de le classer dans les résultats de recherche (nommés les « SERPs »).

Or, pour faire un audit SEO efficace, il est important d’analyser les mots-clés utilisés sur votre site et d’optimiser leur utilisation.

 7.1. Choix des termes à viser ou manquants

Pour choisir les mots-clés appropriés, il faudra faire des recherches sur les termes de recherche utilisés par votre audience cible.

On peut se servir d’outils gratuits tels que Google Keywords Planner (cité dans la partie “outils”) pour trouver des termes pertinents et leur volume de recherche mensuel, suivant une situation géographique donnée.

On prendra aussi en compte la concurrence sur les termes avant de les sélectionner et l’on prêtera une attention toute particulière aux mots-clé de longue traîne : plutôt que de cibler des mots-clés très génériques et compétitifs, les mots-clés de longue traîne sont plus spécifiques et précis.

Ils sont composés de trois, quatre, voire plus de mots, et visent à cibler une recherche spécifique. Par exemple, au lieu d’utiliser le mot-clé « chaussures », on peut  opter pour un mot-clé de longue traîne comme « chaussures de course légères pour femmes ».

Lors de cette étape, tout consultant SEO vérifiera aussi via un « Keyword Gap » : les mots-clés utilisés par vos concurrents et qui ne sont pas – encore – présents sur votre site.

Le but ? Orienter votre stratégie de contenu : créer des contenus dédiés sur des pages commerciales, fiches produits de commerce en ligne ou articles de Blog, via un copywriting de qualité.

Vous désirez construire votre site en silo, via la stratégie du cocon sémantique ? Ces étapes permettra de considérer les pillers de contenus, et les sous-pages, qui viendront renforcer les premiers.

7.2. Vérification du positionnement des mots-clés

Vérifier le positionnement de vos mots-clés dans les résultats de recherche permettra de savoir comment votre site se classe par rapport à la concurrence.

Vous ne voulez pas investir ?

Servez-vous d’outils comme la Google Search Console pour obtenir certaines statistiques sur vos mots-clés, identifier ceux qui performent ou ceux sur lesquels travailler pour améliorer votre classement.

Comme toujours, pas de miracle : cet outil gratuit est bien moins complet que les outils pros payants…

Comment optimiser les mots-clés ?

Pour optimiser l’utilisation de vos mots-clés, parsemez-en votre contenu de manière naturelle et pertinente.

On les a déjà citées ; les balises de titre, les balises META et les balises d’en-tête sont aussi des endroits où vous pouvez les inclure de manière stratégique.

Veillez cependant à ne pas abuser de cette pratique et à en conserver une utilisation naturelle. Évitez de les surcharger (bourrage de mots-clés) et restez fluide, agréable à la lecture.

En résumé :

– Utilisez des outils SEO pros pour trouver des mots-clés pertinents.

– Faites des recherches sur les termes de recherche utilisés par votre audience cible.

– Considérez la concurrence pour ces mots-clés et choisissez des mots-clés moins concurrentiels ou de longue-traîne.

– Utilisez les mots-clés de manière naturelle et pertinente dans votre contenu.

– Incluez-les de façon stratégique dans les balises de titre, META et d’en-têtes.

8. Audit SEO de maillage interne

maillage interne audit seo

Le maillage interne est une technique de référencement naturel qui consiste à lier les pages d’un même site entre elles. Cela permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre la structure du site et de classer son contenu.

Bref, une sorte d’ouvrage de méticuleux tricot…

Utilisés de manière judicieuse, ces liens internes permettent de renforcer le PageRank (autorité) de celles que l’on cherche à bien positionner.

Il s’agira donc de vérifier si vos pages web sont correctement liées entr’elles, de façon qualitative, quantitative et agréable à la navigation de l’internaute. 

Dans le même temps, l’on analysera également les ancres de liens, (expressions ou mots d’une page sur lesquelles on décide d’insérer le lien)

9. Audit des liens entrants et sortants

Analayse seo liens entrants et sortants

On peut résumer ce chapitre par les backlinks. Voyons de quoi il s’agit :

9.1. Vérification de l’autorité du site web

L’autorité d’un site est déterminée par le nombre et la qualité de ses backlinks. Utilisez des outils comme Domain Authority de Moz pour évaluer l’autorité de votre site et des sites avec lesquels vous êtes liés.

En mode “gratuit”, vous pouvez installer l’extension “Moz toolbar” (pour Google Chrome et Firefox), qui vous donne quelques métriques, limitées en gratuit, comme toujours !

9.2. Analyse des liens entrants

Pour commencer l’audit des liens entrants, il faut répertorier les domaines qui pointent vers votre site.

Utilisez des outils comme Ahrefs, Semrush ou Majestic pour obtenir une liste complète des backlinks. En mode “gratuit”, vous pouvez également jeter un oeil à l’onglet “liens” de votre Google Search console.

Ensuite, il est important d’analyser la qualité de ces liens-retour : les backlinks provenant de sites de qualité supérieure ont plus de poids que les liens provenant de sites moins pertinents.

9.3. Analyse des liens sortants

Les liens sortants aussi peuvent – dans une moindre mesure – affecter votre référencement : évitez de lier à des sites de qualité inférieure ou qui diffusent un contenu inapproprié. Les liens sortants doivent être pertinents et utiles pour vos visiteurs. Bref, soyez orienté “qualité” !

Comment optimiser les liens ?

– Optimisez vos ancres de liens en utilisant des mots-clés pertinents

– Faites des efforts pour obtenir des backlinks de qualité ou faites appel à un professionnel du référencement organique.

10. Analyse de la vitesse de chargement des pages

vitesse chargement pages web audit seo

Toujours là ? Pas encore profondément endormi ? Courage, le calvaire est bientôt fini !

La vitesse de chargement des pages est un facteur clé pour le référencement naturel d’un site web. En effet, un temps de chargement trop long peut dissuader les visiteurs et impacter négativement votre positionnement.

Pourquoi la vitesse de chargement est importante ?

Google prend en compte la vitesse de chargement des pages dans son algorithme. Celle-ci a un impact sur l’expérience utilisateur (UX), notamment en termes de taux de rebond – qui, trop élevé, donne un mauvais signal à Google.

Le taux de rebond est déterminé en fonction du pourcentage de visiteurs quittant une page Internet sans réaliser d’action : ils ne visitent pas une deuxième page et s’en vont.

Cela peut avoir plusieurs raisons : la page est trop lente, ils ne trouvent pas une information (insatisfaits) ou bien au contraire, ils l’ont trouvée directement et n’ont pas besoin de plus.

Donc un taux de rebond élevé n’est pas toujours mauvais signe, tout dépend du contenu de la page en question… à analyser visuellement.

Comment mesurer la vitesse de chargement des pages ?

Pour mesurer la vitesse de chargement des pages, on a parlé des outils tels que Google PageSpeed Insights, GTmetrix ou Pingdom. Ils vous fourniront des informations sur le temps de chargement de chaque page du site, ainsi que des suggestions pour améliorer les performances.

Comment améliorer la vitesse de chargement des pages ?

– Optimisez les images de votre site internet en les compressant et en choisissant le bon format

– Minimisez les requêtes HTTP en regroupant les fichiers CSS et JavaScript

– Mettez en cache les ressources statiques

– Utilisez un réseau de diffusion de contenu (CDN) pour réduire la distance de l’utilisateur final jusqu’au serveur

– Améliorez la qualité de l’hébergement pour accélérer le temps de réponse du serveur

Que sont les Web Core Vitals ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce terme barbare, mais de quoi s’agit-il ? Imaginez-les comme les signaux de qualité que Google utilise pour évaluer l’expérience utilisateur de votre site web. Ces Web Core Vitals sont des mesures qui évaluent la réactivité, la vitesse de chargement et la stabilité visuelle de vos pages. 

Elles sont donc là pour s’assurer que votre site web offre une expérience fluide et agréable à vos visiteurs et comprennent les mesures suivantes (à retrouver dans votre GG search Console) : 

  • Largest Contentful Paint (LCP) : mesure des performances de chargement. Pour offrir une bonne expérience utilisateur,le LCP doit avoir lieu endéans les 2,5 secondes après le chargement de la première page.
  • First Input Delay (FID) : mesure l’interactivité. Pour une bonne expérience utilisateur, les pages doivent avoir un FID de 100 millisecondes ou moins.
  • Cumulative Layout Shift (CLS) : mesure la stabilité visuelle. Pour une bonne expérience utilisateur, comptez que les pages doivent conserver un CLS de 0,1. ou moins.

11. Analyse du contenu texte et multimédia

multimédia audit seo

L’analyse du contenu texte et multimédia est une des étapes les plus importantes dans un audit SEO on page. 

Lors de cette étape, vous devrez évaluer la qualité du contenu rédactionnel, ainsi qu’analyser les images de votre site et les optimiser.

11.1. Évaluation de la qualité du contenu texte

Lors de l’audit sémantique, plusieurs critères tels que la pertinence, l’unicité et la valeur ajoutée apportée à l’internaute sont à prendre en compte

Un contenu de qualité en SEO est utile : il répond aux questions, à des besoins et résout des problèmes.

En faisant cela, vous construisez une relation de confiance avec votre audience et vous positionnez en tant qu’expert dans votre domaine. Aux yeux des internautes, mais aussi aux yeux de Google !

Comparez également vos contenus texte à ceux de vos concurrents et posez-vous les questions suivantes :  

– De quoi parlent-ils ? 

– Quelle est ici l’intention de recherche ?

– Comment est structurée une page qui performe ? 

– Quel est son nombre de mots, quels titres, quels termes sont utilisés ?…

Optimiser le contenu texte sur page

Quelques stratégies simples aident à améliorer un contenu, comme l’utilisation de mots-clés pertinents, la structuration du texte à l’aide de sous-titres (balises Hn). Au-delà des aspects techniques, il faudra creuser le sujet et se montrer exhaustif.

En résumé : 

– Utilisez des mots-clés pertinents dans votre contenu

– Utilisez des sous-titres pour le structurer

– Soyez complet sur le sujet que vous traitez, citez vos sources, des données chiffrées, et offrez au lecteur un sentiment de satisfaction : il a trouvé sa réponse ! Youpie !

11.2. Analyse des images et vidéos

Les images et vidéos peuvent être un atout, mais encore faut-il qu’elles soient adaptées pour le référencement. Vous devrez vérifier si les images sont de bonne qualité, si elles ont des balises ALT et si leurs dénominations sont pertinentes. 

Pour les vidéos, vérifiez qu’elles sont correctement intégrées et qu’elles ont un titre avec des mots-clés adéquats.

Comment optimiser le multimédia ? 

En résumé :

– optimisez vos images en leur donnant une balise ALT et un nom approprié

– faites des vidéos de qualité

– pensez à créer et intégrer des infographies dans vos pages

12. Recherche et analyse de la concurrence

Analyse concurrence audit seo

C’est ici que vos compétences de Jedi SEO rentrent en jeu…

Dans l’Art de la Guerre, Sun Tzu déclare “Qui connaît l’autre et se connaît lui-même, peut livrer cent batailles sans jamais être en péril.”

Sans aller jusqu’à parler d’ennemis, on comprend qu’il est nécessaire de répertorier ses adversaires online… Et dans le domaine du digital marketing aussi !

L’analyse de la concurrence est dès lors une étape importante de l’audit SEO, car elle permet d’identifier ses forces, faiblesses, et d’adapter sa propre stratégie en conséquence. Prêts à livrer bataille ?

12.1. Analyse de la concurrence

Ici, on parle de la concurrence sur les moteurs de recherche et non dans le “monde physique”…

En effet, vous pouvez avoir une grosse compétition dans votre zone géographique, mais dont le site est mal positionné… Et qui ne sera donc pas un concurrent SEO.

Vous voyez la différence ?

Alors pour auditer ces compétiteurs sur Google / Bing, il faudra prendre en compte les sites qui ciblent les mêmes mots-clés et les mêmes requêtes que vous.

– Les outils payants (SEMRush, Ahrefs et Cie) aident à obtenir une liste des sites en compétition avec le vôtre

– Vous pouvez également effectuer une recherche manuelle en utilisant les mots-clés que vous ciblez et en regardant les sites qui apparaissent en haut des résultats. Faites alors cette recherche en mode “incognito”, pour éviter d’avoir des résultats personnalisés.

12.2. Identification des concurrents directs

Vous avez identifié vos compétiteurs ? Il est temps d’analyser leur stratégie pour comprendre ce qui fonctionne (et qui pourrait fonctionner pour vous aussi). 

On cherchera à analyser : 

– Les performances de leurs pages en termes de vitesse de chargement et de compatibilité mobile

– Leur structure de site web, contenu, balises META, utilisation de mots-clés et 

– La stratégie de liens entrants et sortants

– Les pages les plus performantes de leur site en termes de trafic

– L’autorité globale de leur domaine

Pour étudier les pratiques de référencement des concurrents, vous pourrez vous servir des outils professionnels précités (attention, ils demandent tout de même une certaine expertise).

Ces données peuvent vous aider à mieux comprendre la stratégie SEO de vos compétiteurs et à adapter votre propre stratégie en conséquence.

On s’en inspire et on fait mieux !

13. Établissement d’un plan d’action pour améliorer le SEO

Plan action audit seo

Pour votre méthodologie, assurez-vous d’avoir compilé toutes les données et les statistiques collectées dans les différentes étapes de l’audit. On se sert généralement d’un Google Sheet ou d’un fichier Excel.

Conseil : ne cherchez pas à tout corriger à la fois ! Priorisez les problèmes détectés lors de l’audit et concentrez-vous d’abord sur les éléments qui ont le plus grand impact sur le SEO.

– Identifiez les ralentissements dans le chargement de vos pages et apportez les améliorations nécessaires pour améliorer la vitesse du site

– Améliorez les balises META en utilisant des mots-clés pertinents et un appel à l’action clair pour encourager des taux de clics plus élevés dans les résultats de recherche

– Optimisez votre site web pour les mots-clés choisis pour augmenter leur présence sur les pages de votre site, ce qui augmentera leur pertinence pour les utilisateurs et les moteurs de recherche

– Content is king : améliorez la qualité et la profondeur du contenu de votre site en ajoutant des textes et des images pertinents et en évitant le contenu dupliqué

– Et Netlinking is queen : optimisez votre profil de backlinks en collaborant avec des sites web pertinents et réputés pour augmenter l’autorité de votre site.

Petit à petit, avec un travail de fourmi, vous devriez voir vos positions croître dans les Serps.

FAQ Audit SEO

Peut-on se fier aux outils en ligne et “tout-en-un” proposés sur le net pour faire un audit SEO gratuit ?

Si vous tapez le mot-clé “audit seo” sur le web, vous tomberez sur certains outils vous proposant des audits en un clic. Tentant, c’est-ce pas ? Malheureusement, trop beau pour être vrai…

S’il est clair que ces outils peuvent mettre le doigt sur certains problèmes ou erreurs techniques, rien ne remplace une expertise humaine. Il est en effet nécessaire d’avoir une vision globale et sur-mesure de votre portail web et de ses enjeux, de votre concurrence et des mesures à implémenter. Et cela, même l’intelligence artificielle ne peut encore y parvenir !

Faut-il faire appel à un professionnel pour votre audit SEO ?

Bien entendu, vous pouvez effectuer votre analyse vous-même, mais les résultats dépendent de votre niveau d’expertise.

Une agence de référencement ou un consultant en référencement mettra en évidence les points forts et les améliorations de votre visibilité que vous n’aurez peut-être pas vus dans votre propre étude.

Combien coûte un audit seo ?

La question à mille euros ! D’un professionnel à l’autre, les tarifs peuvent varier et dépendent souvent de la taille de votre site.

Quoi qu’il en soit, gardez en tête qu’un audit SEO est très chronophage. Même si en tant que référenceurs, nous nous servons d’outils professionnels efficaces (et onéreux !) le nombre d’heures nécessaires pour vous fournir un rapport complet n’est pas négligeable.

Comptez de quelques centaines d’euros pour un site de quelques pages à plusieurs milliers pour des mastodontes. Le mieux est de soumettre votre projet et de demander un devis.

Conclusion

L’audit SEO, c’est une étape essentielle pour identifier les points forts à valoriser et les faiblesses à améliorer : il vous donne une vue d’ensemble claire de la santé de votre site et vous guide vers les actions à entreprendre.

Gardez l’esprit que l’optimisation SEO est un processus continu. Il est nécessaire de prendre le temps de réaliser un audit de façon ponctuelle si vous voulez booster votre visibilité et attirer davantage de visiteurs qualifiés. Un avantage compétitif, avec ROI assuré. Que demander de plus ?

Un coup de main ?

SEO, création de sites, social média ou rédaction web ? N’hésitez pas à demander conseil. Mon équipe et moi sommes à votre disposition pour une consultation sans engagement !

Share This