Toute stratégie digitale SEO efficace intègre forcément une part de netlinking. Son efficacité n’est plus à démontrer  pour gagner en autorité. On vous explique le B.A.BA de cette pratique indispensable dans le milieu !

Dans les grands principes qui régissent le référencement sur Google, il y a entre autres le fait de développer l’influence d’un site web et dès lors, sa visibilité aux yeux des moteurs de recherche.

Or, le netlinking est une technique de référencement SEO Off site qui consiste à collecter un maximum de liens hypertextes d’un site internet X vers un site internet Y. Ces liens améliorent la visibilité ainsi que la réputation du site Y sur le Web et augmentent sa popularité.

Bien qu’il existe divers facteurs pour évaluer la puissance d’un lien (DA, Trust Flow, Citation Flow, etc.), élaborer une stratégie de netlinking ne doit pas se faire à la légère

Qu’est-ce que le Netlinking ? Définition

Pour être tout à fait précis, le netlinking est un processus qui vise à augmenter la popularité d’un site web via la création de liens-retour provenant d’autres sites et qui pointent vers lui.

Il peut être utilisé comme une tactique autonome de création de liens, ou en conjonction avec d’autres méthodes telles que le marketing de contenu et les médias sociaux.

Les origines du netlinking

Histoire du netlinking

En 1997, Google a pris la décision de se concentrer sur les liens qui pointent vers un site (backlinks).

Le moteur de recherche a donc conçu un robot qui suivait automatiquement les liens afin de les indexer rapidement, pour être considéré comme l’index le plus complet d’Internet. Grâce à ces liens, Google est en mesure de classer ses résultats de recherche.

En 2013, Google fournissait des classements pour les pages Web, qui pouvaient être consultés via la barre d’outils Google, désormais abandonnée.

Les sites ayant un bon classement déterminé par cet outil voyaient une amélioration significative de leur rang dans le moteur de recherche.

Aujourd’hui, Google a éliminé l’existence du niveau de notoriété d’un lien ou d’un profil (le Pagerank), mais d’autres outils, tels que Moz, Ahref, Majestic et Semrush, sont apparus pour combler cette lacune.

Vous trouverez via le lien qui suit une liste de ces outils liés au référencement.

L’impact du netlinking en quelques statistiques

Pour se convaincre de son rôle et de l’importance que le netlinking a dans le positionnement des sites, rien de tel que quelques statistiques, collectées par certaines des plus grandes sociétés en la manière…

Savez-vous que  : 

Suivant des études fournies par Ahrefs, « Les pages qui rankent en première page ont tendance à obtenir des nouveaux domaines référents à un rythme de 5% à 14,5% par mois » (et oui, c’est pas mal !).

Sur son blog, la société explique également que : « A toute chose égale par ailleurs, une page qui a plus de backlinks se positionne mieux dans les SERPs et gagne plus de trafic organique ».

Mais cela, à vrai dire, on s’en doutait déjà !

Backlinko, quant à lui, affirme que « Les résultats en première page de Google ont en moyenne 3,8x plus de backlinks que les pages suivantes »

En bref, ces chiffres et data ont de quoi nous convaincre que le tissage de liens pour faire croître son autorité sur les moteurs de recherche est d’une importance majeure.

Comme on le dit dans le milieu : “Content is king, Netlinking is queen !”

Les différents types de Netlinking

Il existe deux grands principes d’obtenir des liens, qui se nomment Linkbuilding et Linkbaiting.

Les voici :

1. Le Linkbuilding

Netlinking pratique du linkbuilding

On a vu qu’il était fréquent d’accroître la visibilité de votre site et son autorité en tissant une toile de liens artificiels et le linkbuilding signifie que vous créez vous-même vos propres liens-retour. Vous travaillez à les construire.

Ici, le succès sera conditionné par votre compétence à juger les sites où ajouter vos liens.

Les méthodes de Linkbuilding

Les PBN : un PBN est un ensemble de noms de domaines détenus par une seule et même personne, qui aide à construire une constellation de liens de site à site. Cependant, cette technique est risquée, au vu de la capacité de Google à les détecter. A n’utiliser que si vous vous y connaissez vraiment !

Les annuaires : toujours en vigueur, cette méthode de construction de liens est une première étape dans votre stratégie. Cependant, veillez à inscrire votre site web dans les meilleurs annuaires et non dans n’importe lesquels !

Les échanges : il existe une multitude d’endroits où des propriétaires de sites web proposent des échanges de liens pour remplissage d’un domaine expiré (un nom de domaine que l’on vient de racheter et dont on désire alimenter le site en articles frais) ou encore contre rémunération. On vous proposera souvent de rédiger des articles invités ou l’on vous les vendra rédaction incluse… tout est possible et il vous suffit de faire une recherche Facebook dans les groupes (ex : tapez « échange de liens » / « netlinking »).

L’achat : de nombreuses plateformes existent sur le marché pour l’achat de liens à l’heure actuelle, telles que Soumettre.fr, Backlinks.fr, etc. Suivant la « puissance » du lien, un tarif vous sera soumis, avec rédaction de l’article possible. Faites cependant attention à la politique de la plateforme en question à propos des articles qui ne s’indexent pas. Certaines procèdent à des remboursements en cas de non-indexation, d’autres vous laissent dans les choux… Renseignez-vous !

L’article invité : faites une recherche et proposez de rédiger un article à un blogueur ou à un journaliste en manque d’inspiration ou de connaissance sur votre sujet. Evidemment on demande un petit lien source en Do-Follow !

Vos relations : le B.A. BA. Vous avez des connexions qui possèdent des sites web liés à votre thématique ? N’hésitez pas à leur demander de se référer à l’une de vos pages web via un hyperlien. Cela ne leur coûte rien.

Les commentaires : pratiquée de manière intensive il y a quelques années, la pratique qui consiste à commenter des blogs liés à votre secteur est tombée en désuétude. Et pour cause, la plupart sont passés en « No-Follow ». Il n’est cependant pas superflu de la mettre encore en application de temps à autres, ne serait-ce que pour varier votre profil de liens et le faire paraître plus naturel. Du naturel, rien que du naturel !

2. Le Linkbaiting

Le Linkbaiting comme technique de Netlinking

Ici, on va tenter d’obtenir des liens vers son site grâce à la qualité de ce que l’on y conçoit : le but est de donner envie à d’autres webmasters de construire des liens sortants vers le vôtre.

On l’a compris, il va falloir mettre l’accent sur l’excellence ! Avec le Link baiting, le challenge est de créer des contenus particulièrement utiles, graphiquement attractifs ou d’actualité. 

Les méthodes de Linkbaiting

Les articles « liste » : on constate régulièrement que les articles de type « listes » rencontrent tous les suffrages (top 100 des …, les 20 meilleurs…, etc) amènent généralement de nombreux partages (quand ils sont bien rédigés, cela va de soi).

Les infographies : elles constituent une excellente approche pour augmenter le nombre de liens vers votre site. Les internautes apprécient les statistiques et plus encore lorsqu’elles sont représentées graphiquement, via un beau design.

Les guides complets : si vous élaborez des pages exhaustives et approfondies sur votre sujet, les utilisateurs vous en seront reconnaissants et donc plus à même de les repartager. La rédaction d’une ressource ultra-complète demandera beaucoup de travail, du temps, mais le jeu en vaut la chandelle.

L’article d’actualité : on ne vous apprend rien, tout le monde est friand d’actualité et de buzz. Alors si votre sujet s’y prête, empressez vous de concevoir un contenu lié à l’événement dont tout le monde parle et n’oubliez pas de le partager sur vos réseaux sociaux, pour gagner en clics, en partages et en liens.

Les bénéfices de la construction de liens

L'importance de l'EAT en Netlinking

Avoir des liens qui pointent vers votre site est l’un des nombreux facteurs de positionnement pris en compte par Google : les moteurs de recherche sont particulièrement attirés par les pages d’un site internet qui reçoivent de nombreux liens : ils les voient comme des “votes de confiance”, avec plus ou moins de poids.

Souvent, une bonne structure “On-site” ne suffira pas pour bien se classer dans les SERPs.

Dès lors, le netlinking vient en complément et son but est de construire votre réputation. Pour y arriver, l’on cherche à créer un réseau de liens stratégiques qui connectent d’autres sites web à vos pages.

Autre avantage : si vos liens sont placés sur des sites qui ont du trafic, ils donneront aux internautes des opportunités supplémentaires d’arriver sur votre plateforme web et d’en découvrir le contenu.

Au fil des années, le netlinking est devenu un critère de choix pour Google : le moteur de recherche analyse une série de facteurs pour la qualité des liens-retour, tels que leur nombre ou leur pertinence sémantique.

En plus de renforcer votre crédibilité, la création d’une stratégie de liens entrants bien pensée peut être un moyen d’affirmer votre « EAT ».

Cet acronyme fait référence à “Expertise”, “Authoritativeness” et “Trustworthiness”, une mise à jour relative à la firme de Mountain View qui dit en substance ceci : il vous faut proposer un contenu fiable et de grande qualité pour espérer séduire le moteur de recherche.

Par conséquent, une bonne stratégie de construction de liens doit reposer sur des sites sourcés avec soin !

Le résultat n°1 dans la recherche Google a en moyenne 3,8 fois plus de backlinks que les positions n°2 à n°10 (Source : Backlinko)

Netlinking : ces inconvénients que vous ignorez peut-être ?

Tout d’abord, le netlinking est potentiellement coûteux, complexe, et nécessite pas mal de temps, ce qui n’est pas toujours possible pour les entreprises ne disposant pas de ces ressources…

L’application du netlinking engendre aussi certaines déviances qui ne sont pas vues d’un bon œil par Google.

En réalité, cette pratique sert à manipuler l’algorithme à son avantage. Elle n’est pas mauvaise en elle-même, seulement, certains en profitent pour construire des liens de manière anarchique.

Mal leur en prend, car Google va sévir en pénalisant le site en question. Par conséquent, abuser du netlinking peut vous faire perdre votre positionnement.

L’exemple le plus récent est celui du site belge Selectos. La pénalité de Google lui a fait perdre 90 % de son trafic (le site avait augmenté ses domaines référents à raison de 75% en quelques mois)… Ce qui n’est ni très discret ni très « naturel » !

Les liens doivent être choisis de manière rigoureuse. S’ils sont de mauvaise qualité, ils vont nuire au positionnement de votre site internet au lieu de l’améliorer.

Concrètement, plus l’autorité du domaine référent est élevé, plus cher sera le lien et l’ennui, c’est que les liens de qualité coûtent parfois des sommes considérables.

En somme, le netlinking peut se retourner contre votre site internet s’il n’est pas utilisé convenablement. Il est donc important de l’exploiter correctement, sans s’attirer les foudres du géant de la recherche.

Les DON’T de la création de liens

Netlinking mauvaises pratiques

On l’aura compris, la construction des liens est un art à part entière, et comme tout art, sa pratique nécessite d’éviter certaines erreurs qui nuisent à la qualité des résultats à obtenir.

En voici quelques-unes :

Garder les mêmes expressions pour vos ancrages : se servir 20 x du même texte pour votre ancre de lien n’apporte aucune plus-value. Les moteurs comprennent vite qu’il s’agit de doublons et ne les considèrent pas comme des liens naturels.

Privilégier la quantité à la qualité : optimiser son référencement n’est pas une excuse pour créer des liens de manière anarchique. Choisissez toujours les sites de qualité, offrant de bons contenus en concordance avec votre domaine

Miser toutes ses chances sur un seul domaine référent : certains optent pour cette solution de facilité. Or, les liens ne sont bénéfiques que si les sources sont variées.

De plus, se focaliser sur un seul domaine qui vous fait référence ne vous permet pas de toucher un maximum d’internautes

Vouloir aller trop vite : les moteurs de recherche sont rodés aux techniques agressives d’optimisation (ce que l’on nomme le « Black Hat ») et l’arrivée de l’algorithme Penguin de Google rend difficile sinon risqué le fait de faire du netlinking à toute vitesse.

Créer un grand nombre de liens sans apprécier leur qualité et leur pertinence ne vous causera que des ennuis. L’idéal, c’est de fonder un réseau de liens qualitatifs sur le long terme, pour que l’amélioration de votre référencement naturel soit progressive.

Tips pour un netlinking de qualité

Netlinking et bonnes pratiques

Le netlinking s’inscrit dans la durée et la patience pour donner de bons fruits… De ce fait, pour construire une bonne réputation pour votre site internet grâce à cet instrument, optez plutôt pour les astuces suivantes :

Rechercher des sites en phase avec votre thématique : le lien externe doit être fait via un site abordant la même thématique et s’adressant au même public que vous. Si votre site parle de voitures de sport, vos liens doivent provenir de sites qui traitent d’automobiles ou un secteur relatif.

Étudier les contenus publiés par les sites externes potentiels : les articles des plateformes d’où proviennent les liens ne doivent pas être trop courts ou mal rédigés. Inspectez les sites potentiels pour bien choisir celui qui remplit cette condition et vérifiez si leurs pages sont bel et bien indexées.

Sélectionner des landing pages pertinentes : identifiez les pages idéales de votre site vers lesquelles diriger les internautes. Elles doivent être en harmonie avec les ancres utilisées et représenter au mieux les objectifs de votre site internet.

Diversité et chronologie : une optimisation naturelle se fait dans le temps et dans la diversité. Ne cherchez pas uniquement à obtenir de nombreux liens d’un seul coup (pour laisser tomber ensuite), mais construisez un profil varié avec du No-Follow et du Do-Follow, sur la durée. Patience ! Il faut en effet considérer le netlinking comme une stratégie à long-terme plutôt que comme une solution express pour les classements.

Ne pas oublier le maillage des pages de votre site : le maillage en interne de votre site a toute son importance, couplé à vos efforts de construction de liens. Lorsqu’il est fait correctement, il permet aux robots de Google d’indexer plus facilement les pages. Et de cette manière, vous pourrez transmettre du trafic SEO d’une page populaire vers une page qui n’a pas assez la cote.

Netlinking : la FAQ

Vous vous posez sans doute d’autres questions sur le sujet ? Voici quelques réponses à celles qui sont le plus couramment posées :

Z

Comment définir le type de liens dont j'ai besoin pour un bon classement sur GoogLE ?

Le lien doit être – idéalement – placé sur une page qui a déjà été reliée à plusieurs autres pages, ou qui apparaît en bonne position pour certains mots clés (pertinente et qui fait autorité dans son domaine). Plus ces deux facteurs sont élevés, mieux c’est. En termes de volume, il n’y a pas de réponse toute faite : seul un examen approfondi de vos objectifs et du positionnement concurrentiel de vos concurrents par un spécialiste du référencement permettra de révéler ces éléments.

Z

Combien de liens faut-il obtenir pour être bien référencé ?

Il n’y a pas de réponse définitive à cette question car elle peut varier fortement en fonction du site et de son profil de liens actuel. Si vous êtes dans une niche peu concurrentielle ou si vos concurrents ont peu travaillé leurs liens-retour, quelques liens feront l’affaire. Dans le cas contraire, cela pourrait s’avérer plus conséquent. Gardez en tête que le nombre de liens n’est pas tout, c’est aussi leur qualité qui compte : vous pouvez être mieux classé qu’un site ayant une centaine de bons liens si vous en avez une vingtaine d’excellents ! 

Z

Qu'est-ce qu'un site web d'autorité en netlinking ?

Un site d’autorité est un site généralement créé par quelqu’un qui comprend le linkbuilding et le SEO, dont le contenu se classe bien pour certains mots clés et qui est lié à plusieurs autres sites. Comme on l’a dit plus haut, il est possible de s’en faire une idée via certains outils professionnels dédiés au référencement.

Z

Combien de temps pour voir les résultats du netlinking ?

On le dit, et on le redit : il faut du temps à Google pour reconnaître votre autorité et classer votre site Web en conséquence. La plupart des spécialistes du SEO recommandent que les campagnes de création de liens soient menées sur une longue période (au moins six mois) afin d’assurer une croissance durable et de paraître naturelles aux yeux des moteurs de recherche.

Netlinking, en conclusion

En somme, un tissage de liens réalisé intelligemment est un pilier important pour réussir à améliorer votre position sur le plus célèbre des moteurs de recherche

De plus, sachez que bon nombre de propriétaires de site web ne le font pas, ce qui pourrait vous donner un avantage concurrentiel.

Privilégier toujours la qualité et la prudence vous permettra de profiter des avantages du netlinking, tout en évitant les risques qui y sont associés.

Share This