Créer des liens retour (ou backlinks) vers votre site est essentiel pour être bien positionné dans Google. Mais comment faire de BONS BACKLINKS en SEO ? Voyons cela en 9 points principaux :

Définition d’un backlink en SEO

Et si on commencait par une définition, pour bien situer les choses ?

Également nommé “liens entrant” ou “lien retour”, un backlink est un hyperlien pointant vers un site ou une page Web (source : Wikipédia).

La place primordiale des liens entrants SEO dans l’algorithme de Google

Backlink vote de confiance

En 1996, le moteur à la source de Google, Back Rub, avait pour but de comptabiliser et juger la valeur des liens existants sur le net.

Les deux concepteurs Sergey Brin et Larry Page ont explicité leur positionnement en comparant un lien fait vers un site à un vote pour celui-ci : plus une page reçoit de liens, plus elle est plébiscitée, et plus elle mérite d’apparaître en bonne place dans les résultats (« SERPs », pour les intimes).

Aujourd’hui, le backlink reste un élément crucial parmi les 200 facteurs de classement de l’algorithme de Google.

Comment obtient-on des liens entrants vers son site web ?

Conformément à la politique de Google, les liens vers un site doivent être obtenus de manière naturelle. Les liens sont supposés provenir de bloggeurs ou webmasters qui apprécient un contenu web et en font la publicité par l’intermédiaire d’un lien.

Seulement il est souvent difficile de les obtenir de manière naturelle et la concurrence est rude !

C’est pourquoi les spécialistes du référencement développent des solutions pour obtenir des liens externes en donnant l’apparence d’une acquisition naturelle.

On appelle cela le Netlinking.

Les méthodes les plus communes pour les obtenir sont généralement l’achat d’articles sponsorisés, l’échange de liens avec d’autres propriétaires de sites ou blogeurs, l’inscription de sites dans des annuaires ou le Linkbaiting.

Le Linkbaiting a pour objectif de susciter la construction naturelle de liens entrants.

Pour cela, il s’agit de mettre à disposition des internautes des contenus à haute valeur ajoutée, plus susceptibles d’être partagés. On pensera à de belles infographies, images, données, mais aussi écrits de qualité supérieure…

Une dernière possibilité, enfin, est de développer ses propres réseaux de site, dénommés PBN pour Private Blog Network (non permis par Google !)

Pourquoi travailler ses backlinks en SEO ?

Pourquoi obtenir des backlinks en SEO

En matière de référencement, une stratégie de Netlinking est capitale afin d’apporter à votre portail l’autorité, la notoriété et tendre vers la conversion des internautes pour vos produits ou services.

Or, on vient de le voir : la qualité et le nombre de backlinks qui seront faits vers votre site web ou sur l’une de ses pages donnent aux moteurs de recherche un signal sur son autorité.

Signal, qui, vous vous en doutez, aura un sérieux impact sur son classement dans les résultats de recherche…

Si d’autres sites recommandent votre site en créant des liens retours vers celui-ci, Google le considérera comme plus crédible. Voyez cela comme des avis positifs en faveur de votre site ou de l’une de vos pages en particulier !

Obtenir des backlinks sera dès lors un travail capital de référencement off page si l’on veut améliorer ses positions.

Oui, mais pas n’importe lesquels : les algorithmes tel que Google Penguin évaluent la pertinence des liens faits entre sites et luttent activement contre le spam.

Alors comment savoir si un backlink est bon pour votre positionnement dans les SERPs ? On va voir cela…

Google Pingouin et la surveillance de vos backlinks

Au début de l’apparition du netlinking, Google préférait la quantité à la qualité. Mais depuis la mise à jour de son algorithme, il pénalise le netlinking abusif.

L’algorithme Google Pingouin est conçu pour détecter et pénaliser les pratiques SEO non autorisées telles que le link building abusif et les liens vers des sites Web contenant du contenu suspect ou inapproprié. Il est conçu pour détecter le « spam » et les tentatives malveillantes visant à manipuler artificiellement les résultats de recherche avec des liens entrants provenant de sources non autorisées.

Ce qui signifie que si votre site web reçoit des liens entrants provenant d’une source suspecte, vous risquez une pénalité. La sur optimisation des ancres de lien est également sanctionnée. Attention aux promesses mirobolantes de certains vendeurs de liens retour ou « netlinkers » !

Comment choisir un bon backlink en SEO ?

Un backlink n’est pas égal à un autre. Ça serait trop facile !

Pour travailler votre netlinking de manière optimale votre référencement naturel, il faudra faire une sélection de ceux qui vous amèneront réellement du bénéfice.

Les critères essentiels pour choisir un bon backlink SEO sont les suivants :

La pertinence entre les deux sites

La popularité et qualité du référent

Le backlink en DoFollow

La localisation dans la page

Le positionnement du site

Le nombre de liens dans la page

Sur une page indexée

Le nombre de visites mensuelles

L’origine géographique des liens référents du spot

On les examine en détails ? C’est parti !

Conseil #1 : la pertinence entre les deux sites

Backlink SEO et pertinence entre les sites

Petit retour en arrière…

Il y a plusieurs années de cela, les référenceurs ont un peu trop tiré sur la ficelle en construisant un réseau de liens avec des sites qui n’avaient rien à voir.

Un véritable business d’achat ou échange de liens s’était mis en place…

Des sites de vente automobile faisaient des liens vers de la nourriture pour chiens, etc.

Pas très clean, tout ça !

Google y a apporté un peu d’ordre en introduisant la notion de contexte sémantique : il vérifie le champ sémantique des pages liées entr’elles et voit si cela correspond.

Exemple : si une page parlant de mécanique voiture fait un lien vers une page automobile, ou l’inverse, c’est ok.

On parle de choses qui sont pertinentes entr’elles. Vous comprenez le principe ?

Vérifiez dès lors que votre contexte sémantique soit proche : si les pages ont une thématique connexe et si le lien retour fait d’une page vers la vôtre a une pertinence.

Perdu dans votre référencement naturel ?

Demandez un Call avec notre Consultant SEO à Bruxelles, afin d’en discuter sans engagement.

Conseil #2 : bon backlinks SEO et popularité du site référent

Backlink SEO et popularité du site référent

Par référent, on entend le domaine ou la page qui vous fait un backlink.

Et bien entendu, les meilleurs seront ceux obtenus de la part de référents ayant une bonne E-réputationde l’autorité et de la fiabilité aux yeux de Google.

Les backlinks provenant de sites de confiance sont ceux à viser alors que ceux provenant de sites de mauvaise qualité – potentiellement spammy – seront mal considérés ou pas considérés du tout par le moteur de recherche. Un mauvais point pour votre référencement Google !

A ce stade, vous vous demandez sans doute comment trouver ces métriques ?

Moz a développé une extension (limitée en version gratuite) qui donne déjà une idée des scores d’une page ou site web, avec ses métriques de Page Authority et Domain Authority.

La MOZ toolbar

La différence entre les deux est que le Page Authority (PA) pronostique comment une page spécifique se classera dans les résultats de recherche tandis que le Domain authority (DA) concerne un domaine entier.

Et comme vous l’aurez deviné, plus vous vous rapprochez de 100, mieux c’est…

Cela dit, les scores de Moz se basent sur son propre index. Mieux vaut les prendre comme une métrique relative, pour une première idée.

D’autres logiciels SEO tels que Majestic (payant) offrent des métriques plus précises, avec ses scores de Trust Flow (TF) et Citation Flow (CF).

Ils sont calculés suivant la qualité et de la quantité des liens entrants.

Le Citation Flow de Majestic peut être comparé au nombre de personnes qui parlent d’un site, tandis que le Trust Flow au nombre de “VIP” qui en parlent

On peut utiliser cette métaphore et l’idéal est d’avoir un équilibre relatif entre les deux.

Conseil #3 : bon backlink SEO ? Du Dofollow !

Backlink en Do Follow

Idéalement, un bon backlink SEO sera en Do-Follow.

Le DoFollow désigne la non-spécification de l’attribut rel=nofollow sur une page web.

Autrement dit, le Dofollow est la norme et le rel=Dofollow n’existe pas…

Plutôt intéressant pour votre netlinking, car il assure que le backlink sera pris en compte par les moteurs de recherche pour mesurer la popularité et l’autorité du site de destination.

Dans ce cas, Google suit ce lien ancré et examine la page cible.

Lorsque l’on cherche à obtenir des liens via la rédaction d’articles en Guest blogging, il faut évidement demander au domaine référent de mettre le lien vers notre article en Do-Follow.

Pour le vérifier, vous pourrez utiliser la MozBar dont il est question au point précédent.

Cliquez d’abord sur l’icône en forme de crayon, puis sur les attributs Follow ou No-Follow. Les liens seront alors surlignés sur la page dans la couleur correspondante.

Mozbar vérification lien do follow no follow backlinks

Autre solution, dans le code HTML de la page.

Faites un clic droit sur votre lien

Cliquez sur “Inspecter”

Vérifiez si vous voyez le rel=NoFollow dans le code du lien. Il n’y est pas ? C’est alors du DoFollow !

Vérifiier le do follow ou no follow de ses backlinks dans le code source

Même si les liens en DoFollow sont plus intéressants, la variété compte aux yeux de Google : n’avoir que des liens de DoFollow peut lui paraître suspect. 

Mais en réalité, tout dépend de votre secteur : dans certaines niches, il sera courant d’avoir un pourcentage élevé de liens en DoFollow, et dans d’autres moins.

Analysez les liens de votre concurrence dans des outils tels que Semrush, et visez leurs ratios de backlinks Follow / NoFollow.

Cela dit, le principal reste encore et toujours d’obtenir des backlinks provenant de sites de qualité, dans votre thématique ou proche, avant de se soucier d’un ratio.

Conseil #4 : localisation du lien retour dans la page

Localisation du backlink

Autre facteur important pour juger d’un bon choix de backlink : sa localisation dans la page. Là aussi, un endroit ne vaut pas un autre !

Google ne met en effet pas tous les liens sur le même niveau : il considère ceux qui se trouvent dans le contenu d’une page et dans un contexte lexicalement proche comme les plus crédibles.

Raison de plus pour s’assurer que les mots ou expressions-clés que vous utilisez sont pertinents par rapport à ce champ.

Quant à l’emplacement, les liens dans un Footer ou dans la marge n’auront que peu de poids pour votre référencement SEO. 

Cherchez plutôt à placer votre backlink dans le corps de l’article, idéalement dans le 1er tiers ou alors en toute fin d’article.

Ce sont les endroits où les internautes seront les plus à même de cliquer, et Google le sait. Google sait tout !

Conseil #5 : Le positionnement du site

Importance de la provenance du backlink en SEO

Un autre critère intéressant pour faire un bon backlink en référencement naturel est de chercher à obtenir un lien retour provenant d’un site (« spot ») qui est déjà bien positionné dans les résultats de recherche pour dans votre thématique.

S’il est déjà bien placé dans les SERP, cela signifie que ce site est déjà “bien vu” par le moteur de recherche.

Google a décidé que ce site était une autorité dans son domaine, qu’il est qualitatif et pertinent pour cette requête.

Et cette notoriété sera bénéfique pour votre propre site aussi !

Il sera dans votre intérêt de cibler des pages qui se positionnent sur les sujets qui vous intéressent.

Pourquoi ne pas chercher des sites d’information qui parlent de votre domaine ? Contactez-les, demandez-leur s’ils acceptent les liens retour et quelle est leur politique en la matière.

Conseil #6 : le nombre de liens sur la page

Backlink nombre de liens sur la page

Un site vous propose de mettre un lien sur une de ses pages. Très bien ! Mais combien d’autres liens sortants y aura-t-il sur cette page ?

Le problème est que s’il y a d’autres liens partout, le jus de la page (link juice) va être divisé au prorata du nombre de liens.

Par contre si vous êtes sur une page qui a très peu d’autres liens, y avoir un lien va vous permettre de récupérer une bonne partie du jus total de la page.

Faites donc le choix – si vous le pouvez – d’être sur des pages ayant peu d’autres liens sortants, le vôtre en sortira gagnant.

Le jus de référencement ou Link Juice est un terme utilisé par les professionnels du référencement pour évoquer les effets sur le référencement naturel que peut transmettre un site à un autre site ou plutôt une page à une autre page par le biais d’un lien sortant ou backlink.

Source : www.definitions-marketing.com

Conseil #7 : Un bon backlink SEO est sur une page indexée

Backlink SEO sur page indexée

Cela peut sembler évident, mais un bon lien-retour soit doit être posé sur une page correctement indexée par Google.

Pour le savoir, tapez la commande Google : site:URL

Si vous achetez des liens via des plateformes de vente de liens, méfiez-vous de celles qui ne vous donnent pas accès aux sites proposés, car vous ne pourrez pas faire ces vérifications avant publication.

Au cas où vous voudriez tout de même, contactez-les au préalable pour demander quelle est leur politique en cas de non-indexation après un certain temps.

Certains vous reverseront vos crédits… mais (beaucoup) d’autres pas. Dans ce cas, c’est de l’investissement en pure perte !

Conseil #8 : Le nombre de visites mensuelles

Backlink SEO et trafic mensuel

Ici, l’on ne peut pas vous conseiller un nombre précis de visites mensuelles d’internautes sur la page où poser votre backlink… Mais il est de toute façon préférable d’obtenir un lien à partir d’un site qui enregistre plusieurs centaines de visites par mois.

Cela donne de la crédibilité aux yeux de Google, et des chances pour votre article ou paragraphe d’être lu, et donc, cliqué !

Tant que vous y êtes, vérifiez que le spot ne connaît pas de brusque chute au niveau de son trafic, ce qui pourrait être signe d’une pénalité…

Conseil #9 : L’origine géographique des liens référents du spot

Backlink et origine géographique

Prenez le temps d’observer le profil de backlinks du spot qui vous offre / vend un lien retour : possède-t-il lui-même de nombreux liens qui proviennent de domaines étrangers qui n’ont rien à voir avec le public visé (Asie, Russie ?…)

Dans ce cas, méfiez-vous, car il peut s’agir de Spam ou de tentative de manipulation de son autorité.

Ces pratiques pourraient le faire passer pour un tricheur au yeux des moteurs de recherche et dès lors, vous dévaluer par ricochet…

Ces vérifications de la qualité de liens retours peuvent être faits à l’aide d’outils spécifiquement dédiés au référencement naturel. Jetez-y un oeil !

Faire de bons backlinks SEO : conclusion

Une stratégie de gains de liens retour pour le SEO prend du temps et se fait petit à petit.

Ne vous précipitez pas pour obtenir un nombre conséquent de backlinks pointant vers votre site… pour abandonner par la suite ! 

Google ou autres moteurs de recherche ne manqueraient pas de remarquer que cette technique manque de naturel et la considérerait comme spammy

Cherchez plutôt à faire des backlinks de manière régulière, sur des sites pertinents en lien avec votre thématique, et des liens retour placés aux endroits adéquats.

Bref, créer un profil de liens retour sain !

Concevoir des contenus de qualité, longs et pertinents incitera aussi d’autres sites à faire des liens entrants vers le vôtre.

D’autres méthodes SEO telles que le maillage interne, les ancres de lien optimisées, la rédaction de balises méta-descriptions pertinentes, ou encore la configuration de vos balises Hn sont bien entendu à mettre en place aussi…

Couplées à une bonne stratégie de linkbuilding et à quelques autres astuces,  vous verrez petit à petit votre site grignoter des positions sur le plus célèbre des moteurs de recherche

« La patience est la mère de toutes les vertus », vous connaissez ce diction ?

Un coup de main ?

SEO, création de sites, social média ou rédaction web ? N’hésitez pas à demander conseil. Mon équipe et moi sommes à votre disposition pour une consultation sans engagement !

Share This