Sélectionner une page

Le principe des 5W dans le domaine éditorial, c’est une solution pour construire des écrits pertinents, clairs et conçis. Vous souffrez du syndrome de la page blanche ? Voici en quoi cette méthode de brainstorming pourrait vous aider !

Dix secondes.

C’est le laps de temps dont vous disposez pour convaincre un internaute de lire l’article que vous avez rédigé pour lui.

Pas besoin de dire que la décision finale repose sur l’attractivité : si vos textes ne sont pas pertinents, concis et attirants, ils n’auront aucun effet sur votre lecteur.

C’est pour remédier à cela qu’il vous faut adopter le principe des 5W.

Pendant longtemps, ce principe est resté la botte secrète de certains rédacteurs et leur a permis de booster leur audience avec des textes plus percutants.

La règle des 5W est établie à partir de cinq questions de brainstorming capitales : elles permettent de définir la forme et le fond de vos articles avant même de les commencer.

En fait, il s’agit d’un plan d’organisation dont l’efficacité n’est plus à démontrer. Voyons cela plus en détails :

D’où vient la règle des 5W ?

Avouons-le : personne n’aime les longs textes remplis de détails superflus

Et conscients de l’importance de produire des écrits digestes, les rédacteurs ont trouvé une solution géniale. Elle se tient dans l’acronyme 5W, traduit par QQOQCCP en français. 

La règle des 5W permet d’organiser un texte afin de rendre sa lecture simple, agréable et logique. Grâce à elle, les informations transmises sont structurées par ordre de priorité pour permettre au lecteur de se faire un avis net, précis et non biaisé des faits.

L’origine de cette règle remonte à l’époque d’Aristote.

Avec le temps, elle est devenue incontournable pour rédiger des discours, des articles de journaux ou encore pour les besoins de la criminologie. Et même les concepteurs d’articles l’utilisent aujourd’hui !

À quoi sert le principe des 5W en rédaction web ?

Produire un contenu de qualité et optimisé est une tâche cruciale pour le rédacteur web. 

Cela dit, il doit garder à l’esprit qu’il rédige, pas uniquement pour plaire à Google, mais pour des lecteurs humains. Des lecteurs qui, en quelques secondes, peuvent juger si son article est digne d’intérêt ou non !

Prenez l’exemple d’un livre :

Très souvent, les auteurs alimentent la trame en donnant les bons détails au bon moment, de sorte à pousser leurs lecteurs à finir de lire le livre.

Ils maîtrisent le storytelling à la perfection

Or, pour un article web, c’est totalement différent : les informations majeures doivent être mises en évidence, sans superflu, pour que l’internaute soit accroché. 

Par conséquent, bien que son usage soit facultatif, le principe des 5W est vivement recommandé : il permet d’anticiper les besoins de l’internaute en plaçant les renseignements qu’il vient chercher

Autre avantage, la concision : se servant des points importants, l’auteur du texte évite l’inutile avec des mots plus efficaces, il donne du sens à son message.

En ayant une idée de la direction à prendre avec les 5W, vous ne risquez pas de vous égarer et avez un plan clair de ce sur quoi vous allez rédiger.

Bien sûr, il reste nécessaire de  respecter les grands axes de la rédaction web : des phrases courtes, conviviales, à la forme active, un vocabulaire accessible et des tournures simples.

Les 5W en rédaction web : les points essentiels

A l’origine en anglais, le sigle 5W regroupe un ensemble de cinq questions pertinentes que tout concepteurs-rédacteur doit se poser à l’entame et lors de l’écriture.

Ces interrogations permettent d’établir un plan stratégique, axé sur le détail et la simplicité. 

Zoom sur ces 5 points :

Le principe des 5W en rédaction web

1. What : Quoi ?

En se posant cette question, le rédacteur web cherche à définir exactement sur quoi il doit écrire, conformément aux besoins du client.

Ce détail est de la plus haute importance : il permet de focaliser l’attention et les efforts sur un domaine précis… et un sujet précis a plus de chances d’être bien développé !

Prenons l’exemple de cet article : nous parlons du principe des 5W en rédaction web. Cela veut dire que toutes les recherches qui seront menées doivent abonder en ce sens : le champ lexical approprié se rapportera à celui du sujet pour l’optimisation SEO.

2. Why : Pourquoi ?

Une fois qu’il est conscient du sujet à traiter, le rédacteur doit se demander quelles sont les raisons qui motivent l’écriture de l’article. 

Est-il question d’informer, de divertir ou de promouvoir une marque ? L’article doit-il servir à présenter des produits aux lecteurs ?…

Voilà autant de pistes de réflexion à explorer qui devront aussi être présentes dans le brief rédactionnel que vous fournirez, si vous faites appel à un professionnel.

L’idée, derrière cette question, est de parvenir à établir les objectifs de la rédaction. Grâce à eux, l’auteur identifiera le style à adopter

Par la même occasion, il peut connaître le type d’article qui est le mieux adapté pour que le site Internet atteigne son but.

À titre d’exemple, cet article cherche à prodiguer des conseils et fournir une méthode pratique pour rédiger efficacement pour le Net et structurer sa pensée. 

3. Who : Qui ?

À qui est destiné votre article ?

Si vous ne trouvez pas une réponse cohérente à cette question, votre stratégie de marketing de contenu est vouée à l’échec.

Il est à peu près impossible de rédiger une page web sans connaître votre cible. Après tout, on ne s’adresse pas à un homme d’affaires comme à une adolescente !

Définir convenablement votre cible permet d’établir, grâce aux mots, une certaine intimité entre vous et elle. Elle se sentira considérée et sera plus encline à agir comme vous le désirez…

4. When : Quand ?

Le contenu web est souvent édité pour demeurer intemporel.

Mais dans certains cas, il n’est pas superflu de vous demander quand votre article sera idéalement publié. Notamment si vous souhaitez positionner une offre promotionnelle durant une période favorable.

Avec le “When”, on peut aussi se demander à quel moment votre lecteur-cible aura besoin de perfectionner ses compétences grâce à vos solutions ?

Lorsqu’il souhaite offrir plus de qualité à ses propres clients ?

Se perfectionner dans certaines compétences ?

Développer le flux de visiteurs de son site ?…

Il s’agit ici aussi de bien connaître votre buyer persona et de savoir à quel stade de son parcours il en est lorsqu’il arrive sur vos pages.

5. Where : Où ?

Les articles web sont destinés à être publiés sur des sites internet, cela va de soi.

Si vous êtes rédacteur, il vous faut connaître le site destinataire du texte que vous rédigez. 

Cela vous permettra de mieux appréhender la marque ou l’entreprise afin de produire un contenu qui s’inscrive parfaitement dans le cadre existant.

Principe des 5 w + le “HOW”

N’aviez vous pas remarqué qu’il manquait quelque chose ? …

A côté du “quoi”, “pourquoi”, “qui”, “quand” et “où”, l’on ne peut passer à côté du “comment”.

C’est habituellement pour répondre à un besoin du lectorat que l’on rédige un article de Blog… Avec le “Comment”, l’on va chercher à proposer des solutions.

Vous pouvez indiquer comment agir pour régler le problème qui occupe les internautes, dans le but de les aider et de vous positionner en tant qu’expert sur une question.

5W et SEO

Dans votre stratégie de content marketing, un dernier point à ne pas négliger est le SEO.

On écrit pour être lu par des lecteurs, mais aussi pour Google. Et dans ce cadre, il est capital de dénicher l’intention de recherche, les bons mots-clés à insérer, le bon champ lexical…

Un fameux programme pour qui débute !

Conseil : n’oubliez pas de vous informer sur les principes essentiels du référencement naturel avant de vous lancer tête baissée dans la rédaction de vos pages web ou articles de blog.

Et le copywriting, dans tout ça ?

Le copywriting est une variante particulière de la rédaction web. Orienté vers le marketing, il consiste à écrire d’une certaine manière, dans le but de vendre ou de pousser le lecteur à l’action.

De nombreuses entreprises y ont recours pour améliorer leur stratégie commerciale. 

Cette forme de rédaction exploite aussi la méthode des 5W. Grâce à ces questions, celui qui rédige peut se mettre dans la peau de son lecteur et mieux appréhender ses envies et ses attentes. 

Il lui permettra d’y trouver la réponse qu’il recherche et dès lors, de s’identifier dans l’article.

La proximité, c’est bien cela qu’il faut rechercher !

Le principe des 5W en rédaction web : conclusion

Le principe des 5W, c’est un exercice de brainstorming ; une opération réalisable tant au début de la conception que pendant la relecture de l’article.

En conclusion, il s’agit d’une réponse efficace pour faire vivre vos articles. En complément de son aide à la création de ceux-ci, le principe est très pratique pour garder la pertinence du propos sur le sujet.

C’est la raison pour laquelle l’appliquer à tous vos écrits web est vivement conseillé…

Un coup de main ?

Vous désirez de l'aide pour gérer vos réseaux sociaux ? N’hésitez pas à demander conseil. Je suis à votre écoute pour une consultation sans engagement.

Agence web locale de rédaction de contenus, Social média, création de sites, référencement SEO

Plus de visibilité sur internet pour votre entreprise ? Mes collaborateurs et moi mettons toute notre expertise à votre service pour une collaboration de proximité.

Share This