Sélectionner une page

Sommaire

Comprendre les critères que Google favorise vous aidera à dresser une liste de consignes pour optimiser le classement de votre site sur le moteur de recherche. Pas le courage de tout lire ? Passez  directement à la section “faire le tri entre ces facteurs SEO” pour en avoir un résumé. Et pour les autres, on y jette un œil ? C’est parti !

Les critères de référencement de Google, c’est quoi ?

Vous êtes webmaster, propriétaire de site web, blogueur ou entrepreneur ? Appréhender le référencement naturel n’est pas une simple affaire, mais ô combien nécessaire…

Et vous n’êtes pas sans savoir qu’à l’heure actuelle, le web contient une masse de données phénoménales : il serait impensable de parvenir à trouver ce que l’on recherche si ces données n’étaient pas répertoriées. 

C’est dans ce but que le système de classement (ranking factors, pour les puristes !) est conçu chez Google.

Des algorithmes font le tri régulier entre des centaines de milliards de pages web pour afficher les réponses les plus utiles et les plus pertinentes. 

En fonction depuis 2015, RankBrain, algorithme conçu par Greg Corrado, fonctionne en alliant apprentissage automatique (le “machine learning”) et intelligence artificielle.

Il travaille en continu à calculer les valeurs et pertinence des résultats fournis par le moteur de recherche en se basant sur une multitude de données.

En résumé, la firme de Mountain View cherche à créer la meilleure expérience de recherche pour ses internautes, tout en les servant de façon rapide.

L’objectif officiel est de fournir des “résultats de qualité”…

Stratégie SEO Google

Combien y a-t-il de critères de classement Google ?

Il existerait environ 200 facteurs de classement : certains sont spéculatifs et d’autres avérés.

En effet, vu les régulières mises à jour de ces facteurs, des consultants SEO professionnels les testent et rendent leurs conclusions.

Pourquoi prêter attention à ces critères ?

Google domine les autres moteurs de recherche comme Bing et Yahoo avec 2,4 millions de recherches effectuées chaque minute.

En tant qu’entreprise, il n’est donc pas surprenant que vous souhaitiez vous classer plus haut dans les résultats de recherche Google pour obtenir plus de trafic, et dès lors, plus de conversions pour vos produits ou services.

Si vous venez de lancer votre site et que vous cherchez sur quels aspects du référencement vous devriez vous concentrer, voici la liste des principaux :

1. Facteurs liés aux liens-retour/backlinks :

A ce stade vous savez sans doute que les liens-retour (ou backlinks) sont l’un des aspects les plus importants en matière de référencement naturel : il s’agit de sites qui font des liens vers l’une de vos pages à vous.

En quelque sorte, un vote de confiance auquel Google est sensible pour positionner votre site (On ne prête qu’aux riches !).

Mais quels critères sont pris en compte en matière spécifique de netlinking ? A quoi faire attention ?

1.1. L’afflux massif et soudain de liens

Un site qui enregistre trop soudainement un volume significatif de backlinks peut être soupçonné de chercher à tromper l’algorithme. 

Soyez donc vigilant lors de votre stratégie de backlinks et jouez-la naturelle :  vous créez de nouvelles pages ? Cherchez à obtenir des liens retour vers ces dernières, et de manière progressive…

1.2. La commercialisation de backlinks

Vous le savez ou pas, mais de nombreux sites proposent de la commercialisation de liens-retour.

Cela dit, un site soupçonné par Google de faire de la commercialisation directe de liens peut être purement désindexé.

1.3. Les backlinks spammy

Des backlinks spammy peuvent faire chuter votre positionnement (même si Google dit être capable de les identifier et ne pas en tenir compte).

Pour les repérer, vous pouvez utiliser Ahrefs ou Semrush et les désavouer via ces outils ou dans la Google search console.

1.4. Les backlinks issus de sites à faible indice de confiance

Les liens provenant de sites peu fiables peuvent être pénalisants, selon les affirmations de Google.

1.5. Liens éphémères

Aussitôt créé, aussitôt disparu, il semblerait que les liens vers votre site qui disparaissent trop vite soient considérés comme du spam par le moteur de recherche.

1.6. Les liens incohérents par rapport au sujet de votre site

Attention si vous avez fait un peu tout et n’importe quoi dans votre netlinking. Si vos backlinks proviennent de pages sans rapport aucun avec le propos de la page liée, le moteur de recherche risque de vous pénaliser.

Veillez à ce que ce soient des domaines concordants, traitant de sujets +/- semblables qui pointent vers un site.

1.7. Les Backlinks issus essentiellement de commentaires de blogs ou de forums

Des liens provenant de sources différentes sont les signes d’un profil de lien naturel & sain. Un ratio élevé de commentaires de blog ou de profils de forum peut être suspecté d’être du spam.

Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier et diversifiez vos sources de liens-retour.

1.8. L’âge du domaine qui vous fait un lien

Les backlinks de domaines anciens peuvent être plus puissants que les domaines tout neufs.

1.9. Les balises “sponsorisées” ou “UGC” (user generated content)

Les liens indiqués comme “rel=sponsored” ou “rel=UGC” sont considérés différemment des liens “followed” ou rel=nofollow par Google.

1.10. Le texte du backlink

Des textes d’ancrage trop riches en mots-clés, cachés ou de faible qualité risquent d’être considérés comme susceptibles d’enfreindre les consignes du moteur de recherche.

1.11. Les backlinks réciproques

Les échanges de liens réciproques (“faites un lien vers mon site et je ferai un lien vers le vôtre”) sont réprouvés et peuvent causer une pénalité.

NB : si vous le faites, faites-le en triangulaire !

1.12. L’autorité du site qui vous fait un lien

L’autorité (PageRank) de la page de référence est un facteur essentiel de classement chez Google.

1.13. Backlinks issus de sites “attendus”

Certains spécialistes du SEO affirment que Google ne vous accordera pas une confiance totale avant que vous n’ayez établi des liens avec un éventail de sites attendus, prévisibles dans votre secteur d’activité. 

Bref, des références dans votre thématique… 

C’est spéculatif, mais finalement, on reste un peu dans cet impératif d’obtenir des liens-retour dans le même univers que le sien.

1.14. Présence de liens en Nofollow

Avoir un certain quota de liens NoFollow  sur votre site peut indiquer à Google un profil de liens plus naturel.

1.15. La quantité de mots du document ou se trouve le lien

Un lien dans un document de 1000 mots est généralement plus utile qu’un lien dans un simple passage d’une centaine. Dans ce cas, l’adage “Less is more” n’est pas de mise !

1.16. Le Citation Flow (CF)

Ce critère de référencement, propre à la société Majestic, correspond à la quantité de backlinks qui pointent vers votre site : plus votre site dispose de liens entrants, plus son citation flow sera élevé.

1.17. Le Trust Flow (TF)

Avec une valeur allant de 0 à 100, le Trust Flow est un indicateur qui sert à évaluer la qualité des backlinks d’une page web. C’est en quelque votre votr indice de confiance.

1.18. Le nombre de domaines référents (RD)

Le volume de sites web qui renvoient vers un autre site ou une page. Il est communément admis que plus ce nombre est élevé, meilleur sera le classement.

1.19. L’âge des backlinks

Les backlinks anciens et stables dans le temps ont plus de pouvoir que les backlinks nouvellement créés :  “Si vous avez un tas de liens solides qui existent depuis un certain temps et restent au même endroit, c’est un bon signal”, dixit le brevet Google « Recherche d’informations basée sur des données historiques ».

1.20. Les redirections 301

Matt Cutts de chez Google explique dans une vidéo que le traitement des 301 sont identiques aux liens directs… Mais certains référenceurs affirment que les redirections 301 peuvent perdre un peu de jus (la puissance qu’un lien apporte à la page vers laquelle il pointe) par rapport à un lien direct.

A éviter, par précaution.

1.21. Le Pagerank est limité

Un lien sur une page avec des centaines de liens vers des sites externes produit moins de Pagerank qu’une page avec une petite poignée…

Évitez de chercher à faire des liens à partir de pages en contenant un trop grand volume.

1.22. Les liens en haut du contenu principal

Un lien situé bien en évidence dans le premier paragraphe d’un texte apporte plus de puissance que dans le reste de la page.

Google explique sa façon de calculer la valeur qu’il accorde à des liens suivant leur position et le fait qu’ils soient plus susceptibles d’être cliqués dans son brevet du surfeur raisonnable.

1.23. Les liens en contenu de page

Contrairement aux liens présents ailleurs sur la page web (Footer, Sidebar,…), les liens présents dans la zone de texte principale de la page sont considérés comme plus puissants pour un bon référencement Google.

1.24. Les co-occurrences

Les mots qui entourent vos backlinks aident à les contextualiser. Bonne pratique : rédigez un court paragraphe contextuel autour de votre lien.

2. Les facteurs de référencement Google liés à l’UX (Expérience Utilisateur)

Rankbrain est l’algorithme de Google qui travaille à évaluer la qualité de l’interaction d’un site avec un internaute. Voici les facteurs principaux d’évaluation dans ce domaine  :

2.1. Les webcore vitals

Critères de référencement Google Webcore vitals

Les “Web Core Vitals” sont un groupe de paramètres propres à Google et considérés comme essentiels dans l’expérience de visite.

Ils comprennent le LCP (Largest Contentful Paint), ou vitesse de chargement perçue d’une page, le FID (First Input Delay), c’est-à-dire le le temps qu’il faut à un utilisateur pour interagir avec votre page et le CLS (Cumulative Layout Shift) qui mesure la stabilité visuelle d’une page.

Vous pouvez vérifiez ces éléments dans Google Page Speed Insights.

2.2. Le pourcentage de clics organiques sur un mot clé

Les pages ayant un taux de clics organique (non payant) élevé bénéficient d’une hausse dans les SERPs pour ce mot clé spécifique, selon la firme californienne.

2.3. Le taux de rebond

Tout le monde ne s’entend pas sur l’importance du taux de rebond en tant que facteur de positionnement, mais il s’agit peut-être d’un moyen pour Google d’utiliser ses internautes en tant que testeurs…

S’ils quittent le site, sans doute ce dernier n’est pas pertinent sur la question.

Mauvais point pour le classement !

2.4. Le trafic direct

Les sites ayant un important trafic direct sont sans doute de meilleure qualité (d’après GG) que ceux qui en ont peu. Et qu’est ce que le trafic “direct” ?

Ce sont les consultations de votre portail web qui ont pour origine la saisie de l’URL de votre site dans un navigateur ou via des favoris. Il est assimilé au branding de votre marque, au bouche-à-oreille qui se fait autour de celle-ci ou à votre marketing off-line…

Vous pouvez trouver ces données utiles pour votre SEO dans Google Analytics, sous l’onglet “Acquisition” – “vue d’ensemble” – “direct”.

Critères de référencement Google Trafic direct

2.5. Le trafic récurrent

Les sites ayant des utilisateurs réguliers (ceux qui reviennent après avoir déjà visité votre site) sont susceptibles de profiter d’une petite amélioration de leur classement

Cette donnée est à voir dans Google Analytics, via l’onglet “Audience” – “Vue d’ensemble”- “Returning visitors”. 

Pour améliorer le retour sur votre site des utilisateurs, créez une communauté sur les réseaux sociaux où vous partagerez vos nouveaux articles ou envoyez-les via un emailing.

Critères de référencement Google Returning visitors

2.6. Pop-up abusives, publicités en excès

La quantité et fréquence des popups est considérée comme un élément important dans l’évaluation de la qualité de l’UX. Rien de plus énervant, n’est-ce pas ? Et bien, c’est ce que Google pense aussi…

Ayez la main légère tant pour les pop-ups que pour les publicités et veillez également à ce qu’ils ne couvrent pas toute la page.

2.7. Facilité de navigation

Favoriser la satisfaction de l’utilisateur est l’une des principales préoccupations de Google actuellement. Travaillez à l’améliorer par une navigation simple, ergonomique et confortable.

2.8. Le pogo sticking

Le pogo sticking est un modèle particulier de rebond où l’internaute clique sur un, puis deux, puis trois résultats (ou plus) pour tenter de trouver la réponse.

Cela donne un mauvais signal au moteur de recherche, qui en conclut que votre page n’est pas satisfaisante.

2.9. Signets Chrome

Google recueille des informations sur l’utilisation de son navigateur Chrome. Les pages mises en signets dans ce dernier sont susceptibles de recevoir un coup de pouce.

2.10. La quantité de commentaires

Les pages recevant beaucoup de commentaires sont un signe de qualité et d’intérêt de la part des internautes. Un bon signal envoyé, dès lors, cherchez à obtenir des commentaires sous vos articles avec un Call to action adéquat.

2.11. Temps de séjour (Dwell time)

Le moteur de recherche porte un intérêt au “temps de séjour”, à savoir le temps que les utilisateurs passent sur votre page lorsqu’ils proviennent d’une recherche.

3. Les facteurs de positionnement liés au domaine

3.1. L’âge du domaine

Bien que cela ne soit pas un facteur important, Google prend légèrement en compte l’ancienneté du domaine. Matt Cuts le déclare dans cette vidéo.

La distinction entre un domaine qui a six mois et celui d’une année d’existence n’est réellement pas si grande que cela.

Matt Cutts, GG

3.2. Le mot-clé dans le nom du domaine/ sous-domaine

Un nom de domaine ou de sous-domaine qui contient son mot-cible aura un très léger avantage sur les sites qui ne l’ont pas.

3.3. Exact Match Domain (EMD)

Un exact match domain est un nom de domaine avec correspondance exacte

Par exemple, si vous offrez des services de toiletteur à Paris, votre NDD pourrait être “toiletteurparis.fr”. 

Entre les années 2000 et 2010, posséder un EMD était un moyen efficace pour atteindre le sommet de la page de résultats (SERP) rapidement.

Mais à l’heure actuelle, ce paramètre est de moins en moins favorisé, car identifié comme un facteur de sur-optimisation et donc de tricherie par Google.

3.4. Extension TLD par pays

Le fait de disposer d’un domaine avec un extension de nom de domaine liée au pays (.fr / .be / .ca) peut contribuer au bon classement du site pour ce pays spécifique… mais peut également restreindre la possibilité de se positionner au niveau mondial.

3.5. Le Whois

Pour rappel, le Whois (contraction de l’anglais “Who is” ? pour “Qui est ?”) est un outil de recherche proposé par les registres Internet pour obtenir des renseignement

s sur une adresse IP ou un nom de domaine. 

Or, si Google détecte que vous avez dissimulé vos informations Whois, cela peut être le signe que l’on a “quelque chose à cacher”.

En d’autres termes, laissez-les en mode public.

4. Facteurs de référencement naturel de la page

4.1. La longueur du contenu

Les pages ou articles comprenant un grand nombre de mots sont préférés aux articles plus succincts. Néanmoins, il ne s’agit pas seulement d’un grand nombre de mots, mais aussi d’exploiter le sujet en profondeur. 

4.2. Profondeur de couverture d’un sujet

Il existe une relation entre la richesse de la couverture d’un domaine et le positionnement dans les SERP. Ainsi, les articles complets, qui abordent tous les angles, ont un avantage par rapport à ceux dont ce n’est pas le cas. 

Assurez-vous de traiter votre sujet dans sa totalité et faites appel à un rédacteur web (de qualité) si cela n’est pas dans vos cordes…

4.3. Le critère de qualité éditoriale

Les moteurs de recherche demandent des textes à forte valeur ajoutée pour s’assurer de fournir des résultats qui satisferont entièrement les besoins des internautes. Cherchez aussi comment être utile dans vos articles.

4.4. Les références et sources

Vous traitez d’un sujet poussé, très technique ? Mentionner vos sources est une bonne pratique. Si vous créez un lien vers des sources de qualité, utiles et fiables, Google peut prendre cela en considération pour vous classer légèrement plus haut dans les résultats. 

Quoi qu’il en soit (et vous commencez à le comprendre, il s’agit d’avoir l’air professionnel dans son secteur).

4.5. La grammaire et orthographe

Un indicateur de confiance et de qualité qui permet de rassurer le moteur de recherche et le lecteur ! Bien que le rôle d’une bonne grammaire et d’une bonne orthographe ne soit pas démontré en référencement, il reste le principal atout pour être reconnu comme sérieux dans votre domaine. Soignez ces éléments !

4.6. La table des matières

Une table de matières peut être un moyen pour Google de mieux comprendre de quoi votre sujet traite, peuvent également apparaître en mode liste dans les sitelinks, avec pour bénéfice un taux de clic plus élevé.

Les  sitelinks sont des liens complémentaires qui apparaissent sous l’URL des résultats de recherche.

Critères de référencement de Google et sitelinks

4.7. Le mot-clé dans la balise de titre

Même si elle n’est plus aussi déterminante que précédemment, une balise titre qui contient l’expression-clé demeure un important signal positif en référencement.

4.8. Le mot-clé dans la balise H1

Les balises H1 sont une deuxième balise de titre.

Google la considère en complément de la balise title, comme un deuxième signal de relevance.

4.9. Le mot-clé dans les autres balises

Insérez également de temps à autres votre mot-clé maître ou associés dans les balises Hn : “H2”, “H3”, “H4″… pour votre référencement sur Google.

4.10. Le mot-clé dans la méta-description

Google ne se sert pas de la balise méta-description en tant que marqueur de classement. En revanche, elle peut influer sur le taux de clics, qui est un élément déterminant en positionnement.

Bien rédiger sa balise méta-description et y insérer son mot-clé est essentiel !

4.11. Suroptimisation du mot-clé (keyword stuffing)

La méthode consiste à truffer exagérément une page de mots-clés dans le seul but de déjouer le processus de positionnement du géant de la recherche. 

A quoi cela ressemble-t-il ? A ceci : 

Vous êtes à la recherche du meilleur ordinateur ? Vous avez trouvé le meilleur ordinateur au bon endroit. Notre enseigne vous offre le meilleur ordinateur possible. Léger, mais puissant, c’est le meilleur ordinateur  pour tous vos besoins en informatique

Il va de soi que c’est une mauvaise pratique, potentiellement pénalisante.

Evitez donc la sur-utilisation du terme-clé et misez plutôt sur le champ lexical de votre sujet (que l’on nomme également mots-clés LSI), par exemple via cet outil.

Critères de référencement Google Champ lexical

4.12. Le mot-clé dans les 100 premiers mots

On remarque parmi les meilleurs résultats de recherche que le mot-clé maître figure parmi les 100 premiers termes. Incluez-le vous aussi dans votre premier paragraphe d’introduction.

4.13. Listes numériques ou à puces

Google paraît privilégier cette pratique dans les résultats de recherche : en effet, le recours à des listes accroît la lisibilité et est un bon moyen de ventiler le contenu.

4.14. Contenu dupliqué en interne

Un contenu trop similaire sur plusieurs pages d’un même site peut influencer négativement sa visibilité dans les moteurs de recherche. 

Des pages aux contenus trop similaires pourraient se voir non indexées. Revoyez vos copies ou fusionnez ces pages en une seule.

4.15. La cannibalisation de mots-clés

La cannibalisation de mots-clés, c’est quand différentes pages d’un même site sont orientées vers le même mot-clé. Suivez le principe d’un seul mot ou expression-clé par page.

4.16. Le TF-IDF

Une bonne explication de ce qu’est TF-IDF pourrait être de se demander combien de fois un mot particulier apparaît dans un texte. Et plus un même terme apparaît souvent dans une page, plus cette page a de probabilités de porter sur ce terme.

A l’heure actuelle, le moteur de recherche a tendance à se servir d’une version améliorée de ce concept.

4.17. La présence de multimédia

Utilisées judicieusement, des images peuvent donner un coup de boost à vos articles… On le sait, une image (ou un son) vaut mille mots !

Les infographies, tableaux, diagrammes, podcasts ou vidéos sont des éléments précieux qui viendront agréablement compléter un article de qualité. 

4.18. L’optimisation des images

Les images aussi sont importantes dans votre stratégie SEO et leur optimisation peut aider à se classer sur Google images. Soignez vos titres, vos attributs ALT et adaptez vos noms de fichiers.

4.19. Le nombre de liens internes pointant vers la page

Une page web obtient plus de puissance dès qu’une autre page s’y réfère.

4.20. L’affichage mobile des pages

Toutes vos pages doivent être déclinées en versions mobiles (téléphones et tablettes). Être mobile friendly est désormais incontournable en tant que facteur de référencement organique.

5. Critères Google au niveau du site

Les facteurs au niveau du site concernent l’ensemble de ce dernier. Ils incluent :

5.1. Le Maillage interne

Le maillage einterne touche à comment les liens internes de votre site sont organisés. Une page A fait un lien vers une page B qui fait un lien vers une page C.

Si votre maillage interne est correctement réfléchi, il y a plus de chances que les visiteurs passent à la conversion et pour le moteur de recherche de le considérer comme pertinent.

5.2. La page de contact

Pour être dans les règles, veillez à avoir des pages de contact les plus complètes possible sur votre site et à ce qu’elles correspondent en tous points aux informations fournies sur Whois.

5.3. Les pages légales

Les conditions générales et pages de confidentialité donnent à Google une preuve en plus de la fiabilité de votre société. Ces mentions légales doivent être accessibles publiquement pour votre crédibilité.

5.4. La périodicité des mises à jour

Google Caffeine favorise le contenu récemment publié ou mis à jour. En gardant votre site actif, avec des pages alimentées régulièrement, vous démontrez que votre site est dynamique et donnez un coup de pouce à votre SEO.

Autrement dit, ne le laissez pas dormir (trop longtemps).

5.5. L’arborescence

Mieux votre site est architecturé, plus il est susceptible de bénéficier d’un bon positionnement. L’arborescence doit être pensée pour être logique et répondre aux besoins des visiteurs.

Organisez-le autour de pages principales, couvrant votre thématique dans son ensemble, liées à des pages secondaires avec des informations plus approfondies sur le sujet.

C’est le principe du Cluster thématique.

5.6. Le Sitemap

Bien que Google ait déclaré que les sitemaps HTML ne jouaient pas de rôle en référencement, un sitemap permet de mieux indexer vos pages, ce qui contribue à améliorer leur visibilité. La bonne pratique est dès lors d’intégrer un plan de site XML.

Vous êtes sous WordPress ? Les plugins SEO Yoast ou Rankmath les créeront automatiquement pour vous !

5.7. Les liens cassés

Un trop grand nombre de liens rompus partant de votre site (qui redirigent vers un site ou une page n’existant plus) envoie un message défavorable à Google.

Il considère alors que le site est délaissé ou peu entretenu, ce qui entraîne une diminution de son indice de confiance

Vous pouvez vérifier les éventuels liens cassés sur votre en cherchant “broken links checker” sur Internet pour trouver des outils gratuits.

5.8. Le HTTPs /certificat SSL valide

L’ association HTTP + TLS est destinée à assurer la confidentialité des informations ou à permettre l’authentification du client. Le HTTPS vous garantit que vous consultez un site web authentique et pas une version générée par un pirate informatique.

Google prend ce signal en compte, mais il s’agit d’un facteur mineur. Voyez-le plutôt comme un signe supplémentaire de crédibilité : en effet, voir s’afficher “site non sécurisé” n’est pas rassurant pour les internautes.

Donc pour le moteur de recherche non plus !

5.9. Le fil d’Ariane (Breadcrumb)

Le fil d’Ariane aide les moteurs de recherche et visiteurs à comprendre où ils se trouvent sur votre site. Google s’en sert pour catégoriser les informations de la page dans les résultats de recherche.

5.10. La localisation du serveur

L’emplacement du serveur a une incidence sur le classement de votre site dans les différentes régions géographiques. Ce facteur est surtout important pour les recherches géolocalisées.

5.11. Le temps d’arrêt d’un site

De longs temps d’arrêt pour raisons de dysfonctionnements du serveur ou de maintenance risquent de compromettre votre positionnement (et peuvent même entraîner une désindexation s’ils ne sont pas corrigés).

5.12. La confiance du domaine/Trustrank

De nombreux référenceurs sont convaincus que le “TrustRank” est un critère de classement très important. Un brevet de Google (“Classement des résultats de recherche basé sur la confiance”) a été déposé à ce sujet.

5.13. Youtube

Les vidéos YouTube jouissent d’un statut préférentiel dans les SERPs (Google en est le propriétaire). Une chaîne YouTube populaire se verra favorisée en matière de référencement.

N’hésitez pas non plus à insérer vos vidéos dans vos articles.

5.14. Comptes de réseaux sociaux

Des comptes Linkedin, Instagram, Facebook ou Twitter suivis donnent au moteur de recherche une indication sur la légitimité de votre marque. Cela va de soi, intégrez-les à votre site web.

6. Règles spécifiques de l’algorithme Google

6.1. Les Featured Snippets

Les Featured Snippets sont un encadré affiché en haut des résultats de recherche, qui s’affiche en position 0 et propose une réponse à la question d’un internaute.

Google détermine l’affichage des Featured Snippets sur la base de la longueur du contenu, de sa structuration, de l’autorité de la page. Il va sans dire que ces derniers boostent fortement le taux de clic.

Critères de référencement de Google et featured snippets

6.2. L’historique de recherche

Selon votre historique de recherche, les éléments affichés sur Google pourront être adaptés. Les résultats affichés ne sont donc pas nécessairement semblables pour tout le monde.

6.3. YMYL et normes plus élevées

Les pages YMYL (“Your Money Your Life”) sont des pages que GG considère comme ayant un impact sur le bien-être actuel ou futur (physique, financier, sécurité, etc.)

Par exemple, des pages qui offrent des informations médicales, qui donnent des conseils sur les décisions importantes de la vie, des conseils juridiques ou financiers, etc… Pour ces pages, Google exige des normes de qualité plus élevées.

6.4. Respect des droits d’auteur

Un site ayant enregistré un nombre conséquent de réclamations relatives à des infractions aux droits d’auteur sera pénalisé par le moteur de recherche.

6.5. Recherches transactionnelles

Google affiche parfois des résultats différents pour les mots-clés liés aux achats.

Pour une recherche liée à un voyage en train, par exemple, vous recevez des renseignements tels que la durée du voyage, l’heure du départ ou encore la possibilité d’effectuer une réservation.

Critères des référencement de Google et recherche transactionelle

6.6. Recherches locales

Pour les recherches locales, Google positionne souvent des résultats locaux au-dessus des SERPs organiques classiques, ainsi que la Map.

Pour booster votre SEO local, n’oubliez pas de parfaitement travailler la fiche Google My Business de votre société

Critères de référencement Google et recherches locales

6.7. Google shopping

Suivant les requêtes, GG peut présenter les résultats de Google Shopping dans sa SERP :

Critères de référencement Google shopping

6.8. Les Easter Eggs

Souvent présentés à l’approche des fêtes, les “œufs de Pâques” de Google sont des messages ou des éléments cachés, des plaisanteries, des décorations spéciales ou des références culturelles insérés dans ses médias. Un exemple pour Noël :

Critères référencement Google Easter Eggs

6.9. Préférence pour les grandes marques

Depuis la mise à jour Vince, Google a tendance à favoriser les grandes enseignes pour certains types de mots clés. Une fois de plus, en raison du haut score de confiance qui leur est accordé.

6.10. Top stories

Si vous recherchez une actualité, les onglets d’actualité de Google s’afficheront souvent en premier lieu.

Critères référencement Google actualités

7. Facteurs de spam hors site

7.1. L’afflux de liens artificiels

Comme déjà abordé, un afflux soudain de liens est considéré comme un indice de liens fictifs et non-naturels… A éviter !

7.2. Un profil avec un fort ratio de liens de faible qualité

De multiples liens émanant de sources généralement employées par les référenceurs “black hat” (web profils, commentaires de blogs,…) donnent un signal de tentative de manipulation et est dès lors pénalisant pour votre SEO.

7.3. L’avertissement des liens non naturels

Via sa Search console, Google envoie des messages du type “Google Search Console notification of unnatural link detection”. Ce signal est généralement suivi d’une baisse du classement si aucune amélioration du problème n’est mise en place. Sympa, on vous prévient (parfois)  !

7.4. Site piraté

En tant que propriétaire de site, vous êtes responsable de sa sécurité. Si votre site a été piraté et contient maintenant du code malveillant, il pourrait tout simplement se retrouver en liste noire et désindexé. Vous pouvez vérifier si d’éventuels Malwares sont présents ou s’il a été blacklisté via cet outil.

Critères référencement Google site piraté

8. Facteurs de spam sur site

8.1. Le spamming de méta balises

Vous avez fait un peu trop de remplissage de mots clés dans vos méta balises ? Si Google estime que vous insérez trop de mots clés dans vos tags de titre et de description dans le but de manipuler l’algorithme, il peut sanctionner votre site.

8.2. Modelage excessif du PageRank

Le fait de pousser trop loin la sculpture du PageRank (c’est-à-dire faire en sorte que tous les liens sortants ne soient pas suivis afin gérer la transmission de popularité) peut être le signal d’une tentative de manipulation et est susceptible d’être pénalisé.

8.3. Liens vers des sites peu recommandables

Un site qui envoie ses utilisateurs vers des sites spammy pourra subir une baisse de son trafic naturel.

8.4. Redirections frauduleuses

Les redirections clandestines sont à proscrire. Si elles sont découvertes, un site peut être sanctionné et désindexé.

8.5. Les contenus textes créé par un robot

Si le moteur de recherche suspecte que le texte d’un site a été réalisé par une intelligence artificielle, les pages risquent d’être désindexées.

8.6. Les contenus de faible qualité

L’algorithme Panda permet à Google de déterminer la qualité d’un contenu textuel. Un texte de faible niveau ou manquant de clarté se verra défavorisé.

8.7. Les liens affiliés

Beaucoup de consultants SEO sont convaincus que les sites qui se rémunèrent massivement grâce à des programmes d’affiliation font davantage l’objet d’un examen plus rigoureux.

De plus, si les liens affiliés ne renvoient qu’à une seule enseigne, ou sont intentionnellement masqués, la sanction peut être significative.

Résumé : faire le tri entre ces facteurs SEO

Critères de référencement de Google

Pas évident de respecter tous ces critères ! C’est pourquoi un résumé de ceux généralement considérés comme prévalents peut vous être utile…

Il est à retenir que cette liste n’est pas une science exacte mais se base sur ce qui est communément admis dans la sphère SEO.

Voici ce sur quoi se concentrer en résumé :

# Liens-retour issus de sources fiables

Le nombre de domaines référents et de backlinks est important, à condition qu’ils proviennent de sources pertinentes. Privilégiez des backlinks de qualité venant de domaines fiables et en lien avec votre activité.

# Utilisation sur mobile

Les internautes étant de plus en plus nombreux à consulter les sites Web via mobile, assurer leur confort d’utilisation sur tous types de supports est l’une des clefs d’un bon référencement.

Si vous voulez gagner des points auprès de Google ? Travaillez sur votre ergonomie mobile et UX en général !

# Web core vitals

Il est devenu indispensable que la vitesse des pages n’affecte l’expérience de vos visiteurs. Si votre site est trop long à charger ou dans son interaction, Google sera plus enclin à diminuer votre classement.

# Autorité du domaine

Quand des sites de confiance établissent des liens vers le vôtre et que votre contenu est bien positionné, cela génère une augmentation de votre score de confiance.

C’est ce que traduit un Domain Authority ou DA.

# Contenus longs, uniques, creusés, updatés

Bien que les formats longs semblent obtenir le plus de suffrages (notamment sous forme de backlinks ou partages), n’en rédigez que lorsque cela est nécessaire pour couvrir l’ensemble d’un sujet.

Donc un contenu long, oui, mais surtout unique, de qualité, avec des sources, des références, des liens vers d’autres contenus explicatifs et un champ lexical adapté.

Un peu dans la même veine, ne laissez pas votre site à l’abandon et n’oubliez pas d’actualiser vos articles lorsque nécessaire.

# Haut taux de clics organiques

Un taux de clics organiques permet de déterminer si les utilisateurs aiment votre contenu. Plus il est haut, plus Google considérera que votre contenu est plus adapté à ce mot clé et vous placera à un rang supérieur.

Pour cela, rédigez une méta-description et un titre qui convaincront les internautes de cliquer.

# Mots clés en H1

Le H1 est une information supplémentaire sur le sujet de votre page, insérez-y votre mot ou expression-clé. Faites de même dans quelques-unes des autres balises Hn de votre texte, ou utilisez une variation.

# Référencement des images

N’oubliez pas les images comme élément de classement : pimentez votre contenu textes d’images, de graphiques, de diagrammes, d’infographies et n’oubliez pas de les nommer correctement.

# Ergonomie du site

La navigabilité doit être optimisée à son maximum pour que les visiteurs aient envie de rester sur vos pages et passer de l’une à l’autre. N’oublions pas la sacro-sainte satisfaction de l’utilisateur.

Critères SEO de Google : conclusion

Voilà, vous êtes maintenant au courant des facteurs de classement de Google les plus connus. Cela dit, seul Google peut confirmer quels sont ses facteurs de classement, mais surtout leur pondération.

Prenez l’habitude de jeter un œil aux sites qui se classent le mieux dans les SERPs pour chaque type de requête. En observant régulièrement ce que l’algorithme de Google privilégie, vous devriez être mieux en mesure de répliquer ces stratégies !

Demandez de l’aide à notre agence web !

Si vous désirez mieux positionner votre site, n’hésitez pas à nous demander conseil ! Nous sommes à votre disposition pour une consultation sans engagement.

Agence web locale de rédaction de contenus, Social média, création de sites, référencement SEO

Plus de visibilité sur internet pour votre entreprise ? Mes collaborateurs et moi mettons toute notre expertise à votre service pour une collaboration de proximité.

Share This