Sélectionner une page

Vous le savez peut-être déjà, mais identifier votre clientèle type (appelons-la aussi « audience » ou encore « buyer persona ») est primordial avant de commencer votre communication social media. En effet, cette étape permet de savoir sur quels réseaux sociaux la trouver, à qui l’on s’adresse, et comment s’y adresser…

Mais d’abord qu’est ce qu’un client-type (ou « buyer persona ») ?

On pourrait définir un buyer persona comme « une représentation d’utilisateurs, illustrant un segment de marché et issu de données objectives ».

Le client type est le client que visent vos biens ou services. Il peut-être jeune ou moins jeune, féminin ou masculin, de situation socio-économique ou d’intérêts culturels variés.

Il pourra s’agir d’un public plutôt B2B ou B2C, qui ne sera pas présent sur les mêmes canaux de communication, ou encore pas sensible aux mêmes contenus.

C’est pour viser au plus juste que déterminer sa clientèle-type pour sa stratégie social media est un point capital à ne pas négliger !

buyer persona famille

Pourquoi identifier sa clientèle type sur les réseaux sociaux ?

L’étude de la clientèle type est un premier point à étudier dans sa stratégie social média. Il va permettre à l’entrepreneur de se mettre dans la peau de son client-type sur les réseaux sociaux.

En effet, on ne s’adresse pas dans les mêmes termes suivant le public, on ne perd ni son énergie ni son argent dans des canaux qui n’en valent pas la peine…

Si vous n’avez qu’une connaissance vague du buyer persona que vous visez, vos contenus ou publicités Social Media risquent de s’adresser à une clientèle trop large et à perdre de leur efficacité !

Exit donc le marketing de masse, comme on le pratique dans la publicité traditionnelle : les réseaux sociaux sont un lieu de collégialité. Ce qui nous y réunit sont nos croyances, valeurs, besoins, ou encore nos préoccupations…

Pour s’en convaincre, il n’y a qu’a constater le succès croissant des influenceurs et ce pourquoi les marques font appel à eux : le marketing d’aujourd’hui se veut digital, et au plus proche de son audienceUn rôle que les influenceurs remplissent à la perfection !

Il s’agira dès lors pour l’entrepreneur de récolter un maximum de ces données afin d’adapter des messages « sur-mesure »Pour toucher au plus juste, au plus authentique, il faudra réfléchir aux contenus et à la communication qui vont toucher votre public…

Les 10 informations à rechercher sur son buyer persona :

A présent que nous avons vu les raisons essentielles qui doivent motiver un entrepreneur à connaître son buyer persona sur les réseaux sociaux, voyons comment nous y prendre. Il s’agira de récolter des informations sur :

1. Des valeurs, une sensibilité particulière ;

2. Des tendances de comportements ;

3. Des objectifs communs ;

4. Des besoins communs ;

5. Des problématiques similaires (ou « pain points ») ;

6. Des freins, des peurs ;

7. Un verbatim (éléments récurrents de langage, propre à une catégorie de personnes) ;

8. Des données démographiques ;

9. Des modes de consommation, des styles de vie ;

10.Sur quels réseaux sociaux votre buyer persona se trouve.

Je vous donne un exemple : pour un de mes propres sites (concernant les produits naturels et bio pour chiens), j’ai pu identifier le fait que ma clientèle-type était presqu’exclusivement constituée de femmes occidentales citadines, propriétaires de chiens, entre 20 et 50 ans et présentes majoritairement sur Facebook.

Ce buyer persona est préoccupé par l’environnement, très attaché au bien-être animal, méfiant vis-à-vis des multinationales et sensible à la nature des soins qu’elles apportent à leur chien, quitte à y mettre le prix… 

Ces informations m’ont permis d’adapter mon discours, de comprendre ce qui touche cette audience et de parler son langage sur le réseau social approprié. Bref, d’ajuster au mieux ma communication et de viser la (sacro-sainte) proximité !

Comment récolter ces données « buyer persona » ?

C’est là ou les romains s’empoignèrent car, je ne vous la cache pas, il n’est pas évident d’analyser un buyer persona « froid », celui que l’on ne connaît pas du tout encore. Pas évident, mais pas impossible. Voici les techniques que j’utilise :

1. Via les réseaux sociaux :

Rejoignez les réseaux sociaux traitant de la même thématique que la vôtre (groupes & pages Facebook, par exemple, Instagram via un # spécifique, ou encore Linkedin pour le B2B).

Voyez si votre persona s’y trouve…

Soyez attentif à tout ce qui s’y dit : de quoi se plaignent les membres ou fans ? Qu’est-ce qui les réjouit ? A quoi sont-ils sensibles ? Qu’est-ce qui les fait fortement réagir ou au contraire, qu’est-ce qui les laisse indifférents ? Compilez soigneusement ces données dans un fichier.

2. Via les plateformes de questions-réponses ou des forums :

Connaissez-vous déjà « Quora » ou « Reddit » ? Ce sont des forums où les internautes posent des questions sur une multitude de domaines, et d’autres y répondent.

Vous pouvez vous abonner à des sujets précis : ce sont là d’excellents moyens pour trouver des informations sur les problématiques et questionnements de votre persona.

Ces sites ne sont que des exemples, à vous de viser les forums spécifiques de votre domaine d’activité : vous organisez des voyages ? Rejoignez les forums du guide du routard. Vous vendez des produits destinés au femmes ? Des forums tels que « Au féminin » devraient vous donner une foule d’informations sur votre clientèle potentielle !

3. Via Amazon :

Si vous vendez des produits, listez les commentaires laissés par les internautes sur les produits qui sont similaires au vôtre. Ils vous donneront de précieuses idées sur ce qui a pu leur plaire ou non et comment résoudre leurs problèmes.

Adaptez dès lors votre stratégie et servez-vous de ces avis pour créer votre communication sur les réseaux sociaux.

4. Via un questionnaire Google forms :

Si vous bénéficiez déjà d’une communauté active sur votre groupe, profil ou votre page, vous pouvez créer et poster un questionnaire (à réaliser facilement avec Google forms), avec les questions qui vous permettront de mieux la comprendre.

Autrement contactez des groupes en lien avec votre thématique et demandez aux admins si vous pouvez y poster votre questionnaire.

5. En direct :

Si tout cela vous semble trop compliqué, organisez des rencontres en « live », à chercher parmi votre réseau, via un coup de téléphone, un rendez-vous sur Skype, un café pris ensemble …

A ce stade, n’oubliez pas que le but n’est pas de vendre votre produit mais de récolter des idées !

6. Via des applications dédiées à la création de persona sur le web :

Certaines applications vous permettent de visualiser votre persona, à l’aide de modèles-type ou même de les faire rechercher entièrement par l’outil. Ces applications ont des versions gratuites, et celles-ci vous suffiront amplement. Sur l’image, un exemple de persona fictif que j’ai réalisé sous Xtensio. Les liens ci-après vous mènent à ces applications :

https://xtensio.com/

https://www.hubspot.com/make-my-persona

https://hackmypersonas.plezi.co/

7. Via Google Analytics :

Vous avez un site web ? N’oubliez pas d’y installer Google Analytics ! Au fur et à mesure des visites d’internautes, vous pourrez y dégager des tendances, notamment du point de vue démographique, géographique ou catégories d’affinités.

Cette dernière option, très intéressante, vous aidera à déterminer quelles sont les affinités de votre audience (style de vie, consommation) afin de la comprendre mieux encore.

8. Via les statistiques d’audience du Facebook Ads Manager :

S’il vous arrive de faire des publicités Facebook et Instagram, vous avez probablement déjà installé le Facebook Ads Manager pour votre page.

Cet outil performant vous donne accès a une multitude d’informations via l’option « statistiques d’audience ».

En fait, l’outil « statistiques d’audience » permet de se faire une idée d’une audience type et de l’enregistrer si l’on désire la viser plus tard pour une publicité sur Facebook, Instagram et Messenger.

Suivant les données que vous aurez insérées dans le menu de gauche, l’outil vous délivrera des informations sur les tranches d’âge, le ratio hommes/femmes, les lieux, les activités professionnelles, les données démographiques et les mentions j’aime de la clientèle ciblée.

Je vous invite à lire l’article entier consacré à cet outil gratuit, que vous trouverez ici.

Statistiques d’audience de Facebook : une source d’informations gratuites  et faciles d’accès pour aider à bâtir un profil type déjà présent sur les réseaux sociaux !

Comment utiliser ces données « buyer persona » ?

C’est lorsque vous aurez récolté un maximum d’informations sur votre buyer persona qu’il faudra se lancer dans la création et la rédaction régulière de contenus.

Ils devront être adaptés à votre audience (articles, vidéos, photos ou infographies) et répondre à leurs attentes et questionnements. Chaque réseau social a sa spécificité et le contenu de l’un ne sera pas spécialement adapté à un autre.

Par exemple, la plateforme Linkedin a pour particularité des contenus plus « corporate », plus liés à l’entreprise. Il ne sera pas toujours opportun d’y partager ce que vous créez ou partagez sur Facebook ou Instagram, par exemple.

Si votre audience est plutôt jeune et intéressée par les jeux vidéo (gamers), il est fort probable qu’elle se retrouve sur Youtube. Vous pourriez, dans ce cas précis, vous lancer dans la création de tutos utiles et faire au fur et à mesure grandir votre communauté d’abonnés sur ce canal, afin travailler la notoriété de votre marque…

Autant de contenus auxquels il faudra réfléchir en amont, pour toucher votre client-type !

Vous l’aurez compris, bien connaître son client-type sur les réseaux sociaux, c’est se donner un maximum de chances de viser juste, via des contenus adaptés, spécifiques et dès lors plus impactants que la publicité à grande échelle…

En panne d'inspiration pour vos publications sur les réseaux sociaux ? Voici 20 idées de contenus qui marchent !

 

20 idées de contenus pour vos réseaux sociaux !

 

Emmanuelle Wiesemes

Emmanuelle Wiesemes

Consultante en réseaux sociaux à Liège

J’accompagne les PME à accroître leur visibilité sur les réseaux sociaux.