Sélectionner une page

Parce qu’il est impossible d’être présent partout et surtout, pas nécessaire, voici un tour d’horizon des réseaux sociaux à viser suivant votre activité :

1. Linkedin, le réseau pro

Linkedin est LE réseau social « pro » par excellence ! Il touche essentiellement le B2B (de professionnel à professionnel) et s’y partagent des actualités sectorielles, des offres d’emplois, des événements entrepreneuriaux.

En tant que particulier, il vous permet d’y créer votre CV en ligne et de chercher de l’emploi, mais aussi d’agrandir votre réseau professionnel via un outil de recherche. Pour une PME, Linkedin peut être un bon moyen de démontrer son expertise ou de mettre en avant ses produits ou événements.

La plateforme compte environ 500 millions d’utilisateurs. Ils y consomment quotidiennement de l’info sur leur domaine d’activité, y recherchent des candidats ou un emploi

Linkedin existe en version gratuite ou payante. L’offre « Premium » se décline en 4 versions et permet d’utiliser l’outil dans un but de prospection ou de recrutement avancés.

Par contre, si votre objectif est uniquement de rester en contact avec des partenaires, d’y placer votre CV ou d’y poster vos activités et événements, l’offre gratuite (que j’utilise) sera amplement suffisante !

Linkedin-icone

2. Facebook : le réseau de proximité !

Fort de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, Facebook reste le réseau social le plus fréquenté même s’il est en perte de vitesse auprès des jeunes. En plus des « simples » profils, plus d’un million d’entreprises y est présent, afin de s’y construire une notoriété autour de leur page ou de leur groupe.

Pour ces professionnels, le réseau social offre un outil publicitaire pour le moins performant (mais pas toujours évident à appréhender ! ) via son « business manager ».

Malgré une grosse baisse de portée des pages depuis l’année passée ( = baisse de visibilité des publications des pages), en raison du choix de Facebook de privilégier les publicités payantes, la plateforme reste à mon sens un must pour une PME qui désire faire de la communication digitale généraliste.

En effet, elle continue à regrouper un nombre important de clients potentiels pour les entreprises, qu’il faudra chercher à atteindre via des contenus réguliers et de qualité.

Facebook-icone

3. YouTube : le blockbuster du format vidéo

youtube-icone

Pour les PME qui ont le temps et les ressources pour la création de vidéos, Youtube est indubitablement le réseau en vogue. Plutôt axé « jeune », il offre des tutoriels, webinars et vidéos sur tous types de sujets…

Pour les PME, l’intérêt est que les contenus y sont référencés par les moteurs de recherche et permet dès lors une visibilité accrue.

Vous pouvez y créer votre propre chaîne, à laquelle les internautes peuvent s’abonner, et y démontrer votre expertise en créant des vidéos sur votre domaine. Le seul point négatif est que, comme dit plus haut, la création de vidéos est très chronophage, requiert une certaine expertise ainsi que des outils spécifiques.

Investissez-y seulement si vous avez le temps et les moyens de fournir des contenus qualitatifs, de manière régulière. On évitera bien entendu de se retrouver avec une chaîne qui ne contiendrait que 2 ou 3 vidéos, ce qui nuirait à votre crédibilité…

4. Instagram : le réseau visuel

Avec Instagram (propriété de Facebook depuis 2012), on cherchera à se construire une communauté et à mettre sa marque en valeur, via des contenus essentiellement visuels et des #hashtags pertinents.

Si votre société possède un univers visuel (alimentation, beauté, vêtements, produits, voyages, sport, food …), il vous faudra vous y investir. Là aussi, une certaine régularité est requise afin d’obtenir de la visibilité, bien que cela ne soit pas là l’unique facteur pris en compte par la plateforme…

Qu’y poste-t-on ? Des photos, des infographies esthétiquement travaillées, que l’on accompagnera des bons #. On y veillera également à soigner son identité visuelle, qui se voudra cohérente et harmonieuse.

instagram-icone

Les « stories », fonctionnalité d’Instragram qui permet à une publication de n’être visible que durant 24h, connaît également un beau succès auprès des utilisateurs. Ces stories sont partageables sur Facebook également.

Cependant, contrairement à Facebook, il n’y a pas de repartage de publications possible… en théorie.

En réalité, certains outils le permettent, mais ils sont généralement pas utilisés par les utilisateurs Lambda…

Prévue pour une utilisation via Smartphone, l’application existe pour la version ordinateur mais avec des fonctions limitées. Cela dit, une foule d’applications connexes intéressantes sont disponibles sur Google Play !

L’audience Instagram est plutôt jeune (entre 20 et 35 ans) et est en forte croissance. Bon à savoir s’il s’agit de votre clientèle-cible… !

5. Pinterest : un univers pictural

Pinterest est un réseau principalement féminin et jeune. On y collectionne et partage des photos ou infographies par thématique.

L’intérêt, pour une société qui possède un univers visuel potentiel (comme pour Instagram) est que les images y sont référencées par Google. Or, la recherche par images sur les moteurs de recherche est aujourd’hui de plus en plus utilisée par les internautes…

La plateforme permet également d’obtenir du trafic vers des sites externes et dès lors, d’amener ceux qui visualisent vos contenus vers votre propre site.

Icone-Pinterest

6. Twitter : le roi de la com’ institutionelle

twitter-icone

Twitter, c’est le réseau social des institutions, politiciens, journalistes, et des médias en général. Mais pas que : beaucoup de marques y sont également présentes pour répondre aux questions de leurs internautes. La plateforme est utilisée essentiellement par des internautes en dessous de 50 ans.

Intéressant pour y poster de l’actualité sectorielle, suivre celles de concurrents, partager vos activités et y faire sa veille

Cependant, si vous n’êtes pas une grande marque, je vous déconseille d’y investir votre temps…

7. Snapchat, le réseau des jeunes et très jeunes

Votre public-cible a globalement en dessous de 20 ans ? Communiquez sur Snapchat ! Le réseau social compte aujourd’hui plus de 150 millions d’utilisateurs.

L’appli s’est rendue célèbre par ses photographies éphémères (qui disparaissent après quelques secondes) mais offre désormais la possibilité de poster des vidéos. Cette fonctionnalité à succès compte plus de 8 milliards de vues par jour. Une aubaine pour des marques qui visent un public ado ! Elle offre un panel de fonctionnalités telles que des filtres pour photos (comme sur Instagram), mais aussi des effets d’objectifs, la création de stickers personnalisés, des « stories », et toute une série d’autres « joujous »…

Un conseil : si vous désirez travailler votre communication sur Snapchat, engagez un Community Manager assez jeune que pour connaître tous les « codes » de cette génération !

snapchat-icone

8. Google + : la chute d’un géant

Google-plus-icone

Au départ imaginé comme un concurrent à Facebook, le réseau permettait la création de communautés, le partage d’articles d’information, photos et vidéos sur un fil d’actualité.

Mais le réseau social n’a jamais véritablement décollé et est en phase d’être arrêté définitivement (2019).

Conclusion :

Si d’autres réseaux sociaux existent encore, ils sont beaucoup moins connus du public francophone. N’y perdez pas votre temps.

Pour un entrepreneur qui cherche à savoir sur quel réseau social il devrait être présent, la première question à se poser est bien naturellement : qui est mon audience-cible ?

Cette réflexion en profondeur doit être la première à mener pour déterminer le réseau social le plus adapté à votre secteur et avant d’envisager la création de vos contenus…

Vous avez fait le choix de Facebook pour votre PME ? Découvrez comment bien configurer votre page !

Emmanuelle Wiesemes

Emmanuelle Wiesemes

Consultante en réseaux sociaux à Liège

J’accompagne les PME à accroître leur visibilité sur les réseaux sociaux.