Vous l’avez sans doute remarqué, l’on dispose de 6 balises Hn pour le contenu d’une page : H1 – H2 – H3 – H4 – H5 – H6.

Le “H” est pour “Heading”, en anglais.

En langage HTML, les balises s’affichent de la manière suivante :

<h1>H1</h1>

<h2>H2</h2>

<h3>H3</h3>

<h4>H4</h4>

<h5>H5</h5>

<h6>H6</h6>

Or, une bonne architecture des balises Hn dans vos pages web est importante. Voyons ensemble pourquoi et comment faire :

Où trouver les balises Hn ?

Généralement, ces balises ont une apparence, un design différent suivant les niveaux. Un peu comme dans un éditeur de texte classique (Google Doc, Word, etc.)

Vous pouvez les sélectionner dans votre éditeur de texte.

Mais en réalité, ce n’est pas là leur importance : les moteurs de recherche vont s’aider des balises pour mieux comprendre le contenu de votre page web.

Optimiser vos balises Hn  : pourquoi et comment ?

Vous l’avez compris, bien utiliser les balises Hn dans son contenu éditorial est important pour lui donner un sens, une structure, une lisibilité.

Comme l’a déclaré John Mueller, analyste Google :

« Nous utilisons des titres pour mieux comprendre le contexte des différentes parties d’une page (…) Le fait d’avoir des en-têtes clairs et sémantiquement compréhensibles est utile pour comprendre une page donnée”

Ce qu’affirme l’analyste est que Google peut déterminer seul (la plupart du temps) ce qui est important sur une page, même lorsque vous n’utilisez pas de titres ou de hiérarchies de titres.

Si l’utilisation de balises de titres bien structurées sémantiquement aide Google à comprendre vos pages, elle ne jouerait donc pas un rôle dans votre référencement naturel

La question de l’importance des balises Hn en SEO anime les spécialistes depuis un petit temps. Pour en avoir le coeur net, j’ai posé la question à Olivier Duffez, fondateur de RM Tech.

Il m’a répondu ceci :

« Le H1 reste important selon moi. Tout ce qui est lié au H1 est en erreur dans RM Tech. Le reste est secondaire. Mais s’obliger à structurer un (gros) contenu édito avec des bons Hn, c’est excellent pour une rédaction optimisée et pour l’UX. »

On en tirera comme conclusion que les balises H1 et Balise Title restent capitales pour le SEO.

Les autres balises (H2 – H3 – H4 – H5 – H6) donnent des indications sur la façon dont les idées sont regroupées, ce qui facilite la navigation de utilisateurs de votre site.

Ignorer ces balises peut créer une structure de page confuse et rendre la page difficile à lire.

Misez donc sur une bonne architecture de vos titres, textes, qui plaira et aidera vos utilisateurs. Et ça, c’est un des grands principes du référencement SEO !

Alors à quoi faut-il prêter attention pour une bonne lecture de votre page ?

1. Les sauts de niveau

Les sauts de niveau sont à éviter : une balise H1 doit idéalement être suivie d’une ou plusieurs H2, puis d’une ou plusieurs H3, etc…

Il vous faudra aussi respecter les différents niveaux de titre : ne pas passer d’un titre H1 à un titre H3 sans qu’il y ait de H2. Ne pas passer de H2 à H4, et ainsi de suite….

Finalement, c’est assez logique.

2. Les balises isolées

En toute logique aussi, si vous utilisez des balises de titres, c’est pour développer ce qui suit en plusieurs points, n’est-ce pas ?

Il vous faudra dès lors donner au moins deux titres de niveau inférieur, soit aucun, mais en tous les cas, pas 1 seul sous-niveau.

Il doit donc n’y en avoir soit : aucun, soit : au moins 2 dans votre page.

Exemple :

Dans cette structure, on utilise une seule balise H3 sous un H2 :

Heading 1

Heading 2

Heading 3 (un seule balise H3 ?)

Heading 2

Heading 2

….

Dès lors, si vous décidez d’utiliser un H3, mettez en deux… ou alors n’en mettez aucun.

3. Les balises Hn doivent être uniques

Ne cherchez pas à faire de suroptimisation en truffant vos balises de mots-clé et en répetant plusieurs fois le même libellé.

Cela pourrait être considéré comme du spam de la part de Google.

Ce qui est important, une fois de plus, c’est qu’elles décrivent correctement ce qui suit.

Enfin, comme toutes les autres, elles ne doivent idéalement pas être vides… mais cela va de soi

4. Différence entre la balise TITLE et la balise H1

Une notion à comprendre est la différence entre la balise H1 et la balise Title. Alors que la balise H1 apparaît dans votre contenu, la balise Title n’y apparaît pas.

Cette dernière s’affiche par contre en haut de votre navigateur et dans les résultats de recherche, en couleur bleue.

En cliquant dessus, vous arrivez directement sur la page web.

Exemple de balise Title :

Quant à la balise H1, elle est le titre que vous donnez à votre article :

Si vous êtes sous WordPress, vous vous servez sans doute déjà de plugins d’optimisation en référencement naturel tels que Rank Math SEO ou Yoast SEO…

Or, une confusion régulière vient du fait que par défaut, ces plugins utilisent votre titre de post en tant que balise Title.

A défaut de modification manuelle de votre part, ils généreront automatiquement un titre SEO semblable au titre de votre post (le H1).

Pas de problème, vous pouvez modifier cela comme bon vous semble.

Sous votre éditeur de texte, vous trouverez la Metabox avec la possibilité de modifier votre balise Title en cliquant sur le petit crayon à droite (comme sur l’image ci-dessous) :

Pourquoi est-il bon de le savoir ?

Parce que le titre de votre page ou votre article (le H1) n’a pas tout à fait la même fonction que la balise Title.

Le titre de votre post (H1) s’affiche pour ceux qui sont déjà sur votre page.

La balise Title, elle, s’affiche dans les résultats de recherche, est destinée à donner envie aux internautes de cliquer sur votre contenu et les attirer sur votre site web.

Vous n’êtes bien sûr pas obligé de les différencier (personellement, je ne le fais pas). Cela dit, concevez cette balise avec beaucoup d’attention, car elle est capitale.

Bon à savoir : 

Lorsque Google ne trouve pas votre balise de titre, il peut utiliser un autre élément de votre page. Généralement, il se sert du H1.

5. Taille de la balise Title

La taille de la balise H1 n’est pas limitée, contrairement à la balise Title. Restez tout de même raisonnable dans la longueur de vos  titres… qui sont censés rester des titres !

Prêtez par contre attention au nombre de mots insérés dans votre balise de titre : si vous dépassez le nombre conseillé (une soixantaine), un avertissement en rouge apparaîtra dans les méta-données de votre plug-in.

Pour être précis : 70 caractères sur ordinateur, 53 caractères sur mobile

Bien que cela ne soit pas pénalisé par les moteurs de recherche, cherchez alors à raccourcir votre texte.

Il pourrait bien se voir amputé dans les SERP, ce qui n’est pas du plus bel effet et n’incite pas au clic…

6. Que doit contenir votre balise Title ?

Vos mots-clé essentiels, c’est bien simple… Mais surtout, il s’agit de répondre en quelques mots aux besoins des internautes.

Lorsque vous aurez sélectionné le ou les mots-clé principaux, placez-les de préférence en début de texte. 

C’est d’ailleurs ce que vous rappellera votre plugin d’optimisation SEO, comme sur l’image qui suit :

Si vous voulez retrouver la balise Title de votre page web dans votre code source, appuyez sur CMD + U (sur Mac) ou sur CTRL + U (sur PC).

Faites ensuite une recherche (Commande + F sur Mac, ou CTRL + F sur PC) et insérez le mot « title » dans la barre de recherche.

La balise de titre de la page s’affichera.

7. Balises Hn et taille recommandée

Limitez la taille de vos autres balises à 80 caractères max.

Même si ce n’est pas pénalisé, il s’agit d’une bonne pratique : les titres ne sont pas paragraphes.

8. Outil de test de balises

Vous souhaitez tester les balises présentes sur votre page ? Servez-vous de cet outil de test de balise H1-H6.

Vous y trouverez quelques conseils personnalisés pour l’URL que vous avez tapée.

Conclusion

On l’aura compris, les critères essentiels d’une bonne structure de vos balises sont :

> pas de doublons

> une balise Title bien rédigée, qui répond aux requêtes de l’internaute

> pas de saut de niveau

> des tailles recommandées

> un ordre de succession logique

Ces notions ne sont pas toujours faciles à comprendre lorsque l’on débute.

Retenez en tous les cas que les balises ne sont pas là pour le Design, mais dans le but d’aider le lecteur et les moteurs de recherche à comprendre la structure de votre contenu web.

Alors on retourne sur les bancs de l’école, on repense à nos dissertations, et on réfléchit au préalable à donner une architecture précise à notre texte.

Introductions, développements, conclusions… ça ne vous rappelle pas les bancs de l’école ?

Bien concevoir vos méta-descriptions, ce n'est pas difficile. Suivez le guide :

Emmanuelle Wiesemes
Emmanuelle Wiesemes

Consultante en réseaux sociaux et Community manager à Liège

J'accompagne les PME dans leur communication digitale. Découvrez mes services de stratégie social média, publicités sur les réseaux sociaux, community management ou E-réputation pour votre entreprise.

error: Content is protected !!
neque. Donec tempus justo mattis risus. libero porta. ipsum sed diam
Des conseils et astuces pour votre communication digitale ?

Des conseils et astuces pour votre communication digitale ?

  

👉 Recevez l'EBOOK GRATUIT !

Et vérifiez bien le dossier spams ou indésirables : on n'y est pas heureux 

C'est en ordre.

Share This